Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique [1], les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont augmenté de 2,8 % en juillet par rapport au mois précédent. [2] Les commandes de biens d’équipement ont reculé légèrement de 0,4 %. Les produits semi-finis ont enregistré une augmentation de 9,5 % et les commandes de biens de consommation ont presque stagné (+0,2 %). Hors gros contrats, les commandes ont progressé de 6,2 %.

En raison des strictes mesures de restriction en avril et de la relance au mois de mai, les entrées de commandes, comparées sur deux mois, ont augmenté de 37,0 % au total dans les industries manufacturières en juin/juillet par rapport à avril/mai. La demande intérieure s'est montrée presque aussi élevée (+35,9 %) que la demande provenant de la zone euro (+40,1 %) et que celle hors zone euro (+36,6 %).

Après une première reprise en mai et la forte relance en juin, le processus de rattrapage des entrées de commandes dans les industries manufacturières s'est ralenti en juillet. La diminution du nombre de personnes au chômage partiel et l'amélioration des prévisions commerciales des entreprises laissent entrevoir une poursuite de cette évolution dans les mois à venir.

----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 4 septembre 2020.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode X13 JDemetra+).