Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les données de l'Office fédéral de la Statistique [1], les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont chuté de 25,8 % en avril par rapport au mois précédent. [2] Les fabricants de biens d'équipement et de biens de consommation ont enregistré des baisses des commandes de 30,6 % et de 22,7 % respectivement, tandis que les commandes de biens de consommation ont diminué de 11,4 %. Sans tenir compte des grosses commandes, la diminution des commandes dans les industries manufacturières est du même ordre de grandeur (-25,1 %).

Comparées sur deux mois, les entrées de commandes des industries manufacturières ont reculé de 26,3 % en mars/avril par rapport à janvier/février. La plus forte diminution concerne les entrées de commande provenant de la zone euro (-32,6 %). Les commandes en provenance de l'Allemagne ont baissé de 22,6 % et celle en provenance des pays hors zone euro de 26,6 %.

Lors du mois d'avril, alors que toutes les mesures de confinement étaient en vigueur, la chute des entrées de commandes dans l'industrie s'est encore accentuée comme il était à prévoir. Pendant tout le mois d'avril, les mesures de restrictions pour lutter contre la pandémie de coronavirus étaient en vigueur dans la majorité des pays importants pour les exportations allemandes. Au vu de l'assouplissement progressif de ces mesures, la récession dans l'industrie devrait toutefois avoir dépassé le creux de la vague.

----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 5 juin 2020.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode X13 JDemetra+).