Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les données de l'Office fédéral de la Statistique [1], les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont chuté de 15,6 % en mars par rapport au mois précédent. [2] Les fabricants de produits d'équipements ont été particulièrement touchés avec une baisse de 22,6 %. Les commandes de biens de consommation et de biens intermédiaires ont reculé respectivement de 1,3 % et 7,5 %. La baisse a été du même ordre de grandeur tant pour les entrées de commandes en provenance du marché intérieur (-14,8 %) que pour celles en provenance de l'étranger (-16,1 %). Hors commandes importantes, la baisse des commandes a été presque aussi élevée dans les industries manufacturières, soit -15,5 %.

Étant donné le début positif de l'année 2020, les entrées de commandes dans les industries manufacturières n'ont reculé que de 2,7 % au premier trimestre en comparaison avec le trimestre précédent.
Dans le contexte du choc conjoncturel mondial dû à la pandémie de coronavirus et aux mesures d'endiguement, les entrées de commandes industrielles ont fortement chuté. À partir de mars, il faut tabler sur une baisse considérable de la production.
----------------------------------------
[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 6 mai 2020.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode X13 JDemetra+).