Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique [1] , les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont augmenté de 5,5 % en janvier par rapport au mois précédent. [2] Le volume supérieur à la moyenne des grosses commandes y a contribué. Les commandes ont toutefois augmenté de 2,3 % même sans prendre en compte les grosses commandes. Les entrées de commandes émanant du marché intérieur ont diminué de 1,3 %. Les commandes venant de la zone euro et des pays hors zone euro ont enregistré une augmentation importante de 15,1 % et 7,8 % respectivement grâce aux grosses commandes notamment.

Comparées sur deux mois, les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont connu une légère augmentation de 0,2 % en décembre/janvier par rapport à octobre/novembre. Corrigées des gros contrats, elles ont progressé de 0,5 %.

Outre les gros contrats, les effets de rattrapage ont dû aussi jouer un rôle en décembre en raison des ponts. Les commandes se sont en général stabilisées lors des derniers mois. Les prévisions commerciales des entreprises se sont améliorées pendant cinq mois consécutifs. La conjoncture industrielle devrait donc connaître un tournant. Il convient toutefois de voir quel sera l'influence des nouveaux risques occasionnés par le Coronavirus.

----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l’Office fédéral de la Statistique du 6 mars 2020.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des effets calendaires et des variations saisonnières (méthode X13 JDemetra+).