Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique[1], les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont reculé de 0,6 % en août par rapport au mois précédent.[2] Les commandes émanant du marché intérieur ont diminué de 2,6 %. Par contre, les commandes venant de la zone euro et des pays hors zone euro ont augmenté (respectivement de +1,5 % et +0,4 %). En août, leur part correspondait de nouveau à la moyenne après avoir progressé pendant les deux mois précédents en raison de la part élevée de grosses commandes. Hors gros contrats, les commandes ont diminué de 0,3 %.

Comparées sur deux mois, les entrées de commandes ont fléchi de 1,2 % en juillet/août par rapport à mai/juin. Hors gros contrats, pour la première fois depuis le début de l'année, les entrées de commandes ont enregistré une légère progression de 0,2 %.

Dans l'industrie, la demande est restée faible. La conjoncture industrielle reste en berne.

----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 7 octobre 2019.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode X13 JDemetra+).