Des ouvriers dans une usine symbolisant les entrées de commandes dans les industries manufacturières

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique [1], les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont augmenté de 2,5% en juin par rapport au mois précédent. [2] Cette évolution est partiellement due aux commandes venant des pays hors zone euro qui ont progressé de 8,6 %, encouragées par de nombreuses commandes importantes. En revanche, les commandes émanant du marché intérieur ont diminué de 1,0 %, celles en provenance de la zone euro de 0,6 %. Corrigé des commandes importantes, le nombre de commandes a reculé de 0,4 % par rapport au mois précédent.

Sur l'ensemble du deuxième trimestre, les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont reculé de 1,0 % par rapport au trimestre précédent après avoir chuté de 4,2 % au premier trimestre. Les commandes émanant du marché intérieur et de la zone euro ont baissé respectivement de 4,1% et de 3,4% tandis que les commandes venant des pays hors zone euro ont enregistré une augmentation de 4,5 %. Corrigées des commandes importantes, elles ont reculé de 2,1 % au deuxième trimestre.

La tendance à la baisse affichée par les entrées de commandes dans les industries manufacturières s'est ralentie sensiblement au deuxième trimestre. Cependant, les indicateurs du climat des affaires laissent entrevoir que l'industrie n'a pas encore atteint le tournant conjoncturel. ----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l'Office fédéral de la Statistique du 6 août 2019.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des effets calendaires et des variations saisonnières (méthode X13 JDemetra+).