Ouvriers symbolisent évolution des entrées de commandes dans le secteur secondaire ; Source : Monty Rakusen/cultura/Corbis

© Monty Rakusen/cultura/Corbis

Selon les informations de l'Office fédéral de la Statistique , les entrées de commandes dans les industries manufacturières ont augmenté de 0,3 % en octobre par rapport au mois précédent. Les commandes en provenance de l'étranger et de la zone euro ont baissé nettement respectivement de 2,9 % et de 7,3 %. Les commandes émanant du marché intérieur ont enregistré une chute de 3,2 %. La part des grosses commandes a été plus ou moins égale à la moyenne.

Comparées sur deux mois, les entrées de commandes ont augmenté de 1,4 % en septembre/octobre par rapport à juillet/août. Des augmentations ont été constatées pour les biens d’équipement (+2,9 %) et les biens de consommation (+1,4 %). Les produits semi-finis ont enregistré un recul de 1,0 %. Tandis que les entrées de commandes dans les industries manufacturières émanant du marché intérieur n'ont presque pas changé (+0,1 %), celles en provenance de l'étranger ont nettement progressé (+2,2 %), notamment en raison des commandes provenant de la zone euro (+4,8 %).

Les entrées de commandes dans les industries manufacturières se sont désormais stabilisées pendant trois mois consécutifs. Cependant, l'effet exceptionnel engendré par le problème de la norme WLTP dans l'industrie automobile a continué de se faire sentir au début du quatrième trimestre. Mais des progrès sont à noter : après avoir atteint le creux de la vague en juillet, les entrées de commandes dans l'industrie automobile ont sensiblement augmenté et les retards en matière d'immatriculation de nouveaux véhicules disparaissent progressivement.

----------------------------------------

[1] Communiqué de presse de l’Office fédéral de la Statistique du 6 décembre 2018.
[2] Toutes les données se basent sur des informations provisoires et sont corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des jours ouvrables (méthode X13 JDemetra+).