Altmaier: „Bringen internationalen Markthochlauf von grünem Wasserstoff weiter voran“

© stock.adobe.com/leestat

Dans le cadre du partenariat énergétique entre l'Allemagne et les Émirats arabes unis, le secrétaire d'État Andreas Feicht (BMWi) et le ministre de l'Énergie des Émirats arabes unis Suhail Al Mazrouei, ont signé aujourd'hui une déclaration d'intention commune portant sur la création du groupe de travail germano-émirien en matière d'hydrogène et de carburants synthétiques. Celui-ci doit permettre d'approfondir la coopération des deux pays dans le domaine de l'hydrogène vert.

L'Allemagne a pour objectif d'atteindre la neutralité climatique d'ici 2045. Suite à l'annonce récente de leur objectif d'atteindre également la neutralité climatique d'ici 2050, les Émirats arabes unis poursuivent aussi une stratégie de développement durable claire. La coopération entre pays peut contribuer à atteindre les objectifs climatiques et à élever encore les ambitions. Les Émirats arabes unis disposent d'un grand potentiel en matière d'énergies renouvelables et ainsi d'excellentes conditions pour des exportations à grande échelle d'hydrogène vert.

Andreas Feicht, secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré : « Les Émirats arabes unis disposent d'un grand potentiel en matière d'énergies renouvelables et sont ainsi un très bon partenaire de coopération dans le domaine de l'hydrogène et des technologies de l'hydrogène. »

Les entreprises allemandes et émiriennes travaillent déjà aujourd'hui étroitement ensemble sur différents projets de l'hydrogène aux Émirats arabes unis. Le premier projet pilote d'électrolyse de la région du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (MENA) a été conjointement lancé par Siemens Energy et l'Autorité de l'électricité et de l'eau de Dubaï (DEWA) en mai dernier à Dubaï. D'autres projets sont actuellement en cours de planification pour l'hydrogène vert et les carburants synthétiques.

Le travail du groupe de travail dans le cadre du partenariat énergétique germano-émirien est soutenu par la Chambre Germano-Émirienne de Commerce et d’Industrie (AHK) à Abou Dhabi et par la société Guidehouse. Le nouveau groupe de travail sur l'hydrogène est dirigé par un groupe de pilotage de haut niveau. Il vise à mettre en oeuvre des projets concrets et à dégager une vision commune concernant les conditions cadres nécessaires pour le développement et l'extension de la production d'hydrogène vert.

Vous trouverez la déclaration conjointe commune en cliquant ici.