Weltkugel im Gras symbolisiert G20-Energieministertreffen.

© Fotolia.com/stockWERK

Le secrétaire d'État de l'Énergie Andreas Feicht représente aujourd'hui le gouvernement fédéral et le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie lors de sa participation à une session extraordinaire du Conseil européen de l'Énergie à Luxembourg. Les ministres européens de l'Énergie vont y discuter des évolutions des prix de l'énergie que nous observons actuellement dans l'UE tout comme à l'échelle internationale. La session d'aujourd'hui portera aussi sur la communication publiée par la Commission européenne le 13 octobre 2021 au sujet des prix de l'énergie et la « boîte à outils » qu'elle a présentée. Des premiers échanges à ce sujet ont déjà eu lieu lors de la rencontre des chefs d’État et de gouvernement de l'UE les 21 et 22 octobre qui vont désormais être approfondis au niveau des ministres concernés.

Avant la réunion, le secrétaire d'État Andreas Feicht a déclaré :

« Je m'attends aujourd'hui à des échanges constructifs concernant la situation actuelle sur les marchés de l'énergie. Avec sa « boîte à outils », la Commission européenne a créé un bon instrument présentant aux États membres des voies permettant de soutenir les consommateurs ainsi que les entreprises dans les limites du cadre juridique applicable dans l'UE. Nous approuvons la Commission européenne lorsqu'elle dit qu'un marché intérieur fort et qui fonctionne est important afin de veiller à des prix énergétiques stables sur le moyen et le long terme dans l'UE. Il est également important pour nous que les négociations portant sur le paquet « Ajustement à l'objectif 55 » se poursuivent rapidement. Il est nécessaire d'accélérer le développement des énergies renouvelables et d'améliorer l'efficacité énergétique afin de réduire la dépendance de l'UE vis-à-vis des importations et d'apporter dans le même temps une contribution précieuse à la décarbonisation de notre économie. »