Les entreprises qui ont encore subi des pertes de chiffres d'affaires en raison du coronavirus en juin 2021 et ont été touchées par les inondations catastrophiques en juillet, peuvent déposer, à compter d'aujourd'hui, des demandes pour recevoir des aides transitoires du troisième volet des aides transitoires Plus pour la période de juillet à septembre 2021. Le dépôt de la demande s'effectue par des tiers chargés d'évaluer la demande sur la plateforme www.ueberbrueckungshilfe-unternehmen.de.

En déposant une demande afin de recevoir des aides transitoires du troisième volet des aides transitoires Plus, les entreprises doublement touchées obtiennent une aide urgente afin de pallier leurs pertes de chiffres d'affaires. Afin que les aides agissent rapidement, les entreprises peuvent recevoir des versements d'acomptes d'un montant allant jusqu'à 100 000 euros par mois.

Ont le droit de déposer une demande les entreprises qui étaient éligibles en juin 2021 pour le troisième volet des aides transitoires et ont été touchées par les inondations en juillet. En raison des directives en matière d'aides d'État et de budget, le troisième volet des aides transitoires Plus ne doit rembourser que les charges fixes en cas de pertes de chiffres d'affaires dues au coronavirus, et non dues aux inondations catastrophiques. La part du remboursement des charges fixes est donc calculée en fonction de la perte du chiffre d'affaires dû au coronavirus de juin 2021 par rapport au mois de référence précédent. Tant que les entreprises souhaitent bénéficier tant du troisième volet des aides transitoires Plus que du fonds d'aide à la relance, une prise en compte est effectuée le cas échéant dans le fonds d'aide à la relance.

Vous trouverez davantage d'informations sur le dépôt de la demande et les modalités en consultant les listes de questions fréquemment posées sur la plateforme www.ueberbrueckungshilfe-unternehmen.de.