Bild vom G20 Investment Summit

© BMWi

La Conférence du G20 « Compact with Africa » se tient aujourd'hui à Berlin. Cette conférence, à laquelle l'Égypte, l'Éthiopie, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Ghana, la Guinée, le Maroc, le Rwanda, le Sénégal, le Togo et la Tunisie prennent part, est un élément central du partenariat du G20 avec l'Afrique. L'objectif est d'améliorer les conditions d’investissement dans les pays africains favorables aux réformes et de contribuer ce faisant à augmenter les investissements privés. Le soutien est principalement axé sur les petites et moyennes entreprises (PME).

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier a déclaré à ce propos :
« Malgré la pandémie de coronavirus, l'Afrique demeure un marché important qui offre de nombreuses opportunités aux entreprises allemandes. Ce n'est qu'avec nos partenaires africains que nous parviendrons à renforcer les investissements des entreprises allemandes et les échanges commerciaux en Afrique. C'est pourquoi il s'agit d'un signal important que de signer aujourd'hui des déclarations d'intention politiques pour des partenariats institutionnels avec le Ghana et l'Éthiopie. Nous améliorons ainsi concrètement les conditions cadres des entreprises allemandes sur place dans ces pays mentionnés, après avoir déjà amélioré ces dernières années les conditions relatives aux garanties de crédit à l'exportation de l'État fédéral et aux garanties à l’investissement pour les pays membres du « G20-Compact with Africa ». Nous proposons en plus depuis 2020 un programme de couverture des taux d'intérêt pour les grandes exportations vers l'Afrique. »

La couverture des taux d'intérêt pour les grandes exportations et les garanties de crédit à l'exportation est actuellement possible dans 51 des 54 pays africains. Les améliorations pour les pays membres de « Compact with Africa » concernent une participation aux frais plus faible et la renonciation partielle aux frais de demande pour les garanties de crédit à l'exportation et les garanties à l’investissement. Les garanties de crédit à l'exportation protègent les exportateurs et les banques allemandes contre des défauts de paiements et des pertes de revenus dus au contexte économique et politique. Les garanties à l’investissement protègent les investisseurs contre des risques politiques et peuvent être prises actuellement pour 45 pays africains sur la base de contrats de promotion et de protection des investissements.

Une mesure centrale du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie visant à mettre en oeuvre le programme « G20 Compact with Africa » est le Réseau Entreprises Afrique avec ses larges services d'information, de conseil et d'assistance pour les entreprises. Le Bureau du Réseau Entreprises Afrique (beratung@wirtschaftsnetzwerk-afrika.de) met les entreprises en contact avec les bons interlocuteurs : le Bureau Afrique du réseau des chambres de commerce et d'industrie (IHK) répond à toute question relative à la promotion des échanges extérieurs, et l'Agence pour l'économie et le développement est l’interlocuteur idéal pour toute question liée à la coopération au développement. Les partenaires Afrique du Bureau se tiennent à la disposition des entreprises en cas de questions pendant tout la phase de l'entrée sur le marché. En outre, le Réseau Entreprises offre des services spécifiques aux secteurs et régions relatifs à l'entrée sur le marché. Le guide numérique « Africa Business Guide » (www.africa-business-guide.de) de la société Germany Trade Invest (GTAI) met par ailleurs à disposition en ligne des informations concernant les conditions commerciales et les interlocuteurs dans les pays africains.

En 2019, année qui a précédé la pandémie de coronavirus, la part des investissements allemands en Afrique a augmenté de 5 pour cent et s'est élevée à 12,1 milliards d'euros. Une stagnation ou au mieux une légère augmentation de la part des investissements directs en Afrique est estimée pour 2020. En 2020, les entreprises allemandes ont exporté vers l'Afrique des marchandises d'une valeur de 20 milliards d'euros. Il s'agit d'une baisse de 15,1 pour cent par rapport l'année précédant la crise 2019.

Vous trouverez davantage d'informations sur le « G20 Compact with Africa » en consultant le lien : https://www.bmwi.de/Redaktion/DE/Schlaglichter-der-Wirtschaftspolitik/2021/07/10-verstarkte-zusammenarbeit.html.