Bild von Altmaier am Auftaktgipfels der Krim-Plattform

© BMWi

Le 23 août, Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, se rend à Kiev pour participer à la partie officielle du premier sommet de la « Plateforme de Crimée ». Lors de la conférence, il va représenter l'Allemagne et confirmer la position du gouvernement fédéral selon laquelle le gouvernement, ensemble avec ses partenaires de l'UE, soutient fermement l'intégrité territoriale de l'Ukraine, la non-reconnaissance de l'annexion de la Crimée par la Russie, qualifiée comme illégale au regard du droit international, ainsi que la poursuite des sanctions contre la Russie.

En marge du sommet, le ministre Altmaier s'entretiendra également avec son homologue ukrainien Herman Halouchtchenko. L'entretien portera principalement sur le sujet de la sécurité énergétique dans le contexte du gazoduc Nordstream 2 et sur la « Déclaration conjointe des États-Unis et de l'Allemagne sur le soutien de l'Ukraine, la sécurité énergétique en Europe et nos objectifs climatiques ». Le ministre Altmaier a déclaré en amont de sa visite à Kiev le 23 août 2021 : « La Déclaration conjointe des États-Unis et de l'Allemagne de juillet 2021 est un signal fort et important. Elle montre clairement que l'Allemagne est consciente de l'importance stratégique de Nordstream 2 pour l'Ukraine et que nous prenons très au sérieux les préoccupations légitimes de l'Ukraine. Les promesses allemandes ancrées dans la déclaration offrent de grandes opportunités et notamment des chances durables à l'Ukraine. Il est désormais essentiel de coopérer de manière constructive pour les mettre en œuvre. Afin d'éviter toute ambiguïté : l'Allemagne respectera les engagements qu'elle a pris ! »