L'intelligence artificielle (IA) fait partie des technologies d'avenir importantes qui joueront un rôle décisif pour la prospérité future de l'Allemagne et de l'Europe. D'ici fin 2024, le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie va augmenter les fonds versés au programme d’aide « EXIST » éprouvé ainsi qu'au programme German Accelerator d'environ 46,5 millions d'euros afin de soutenir les start-up dans le secteur de l'IA.

Le ministre fédéral Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « À travers le programme d’aide « EXIST », nous encourageons le transfert des résultats de recherche vers l'application et appliquons ainsi concrètement ce que nous savons, et ce désormais aussi avec le versement de fonds supplémentaires pour les créations de start-up dans le domaine de l'intelligence artificielle. Je me réjouis que Science & Startups à Berlin devienne le premier projet pilote. D'autres projets pilotes doivent suivre ce modèle dans d'autres régions. La réussite de la start-up CELONIS financée à l'aide du programme d’aide « EXIST » et du German Accelerator et dont la valeur a été estimée la semaine dernière à 11 milliards de dollars montre l'énorme potentiel qui peut être déployé grâce au financement combiné des start-up et de l'IA.

Outre des créations concrètes de start-up, le financement permet avant tout de mettre en réseau des universités et instituts de recherche avec des entreprises de l'IA et d'autres entreprises dans des régions choisies. Le programme German Accelerator doit également améliorer la visibilité internationale de l'Allemagne dans les hotspots de l'IA comme la Silicon Valley, Boston et Singapour.

En tant que premier projet pilote, Science & Startups, résultat de la coopération entre les services de création de start-up de la Freie Universität Berlin, la Humboldt-Universität zu Berlin, la Technische Universität Berlin et la Charité - Universitätsmedizin Berlin, reçoit 6,85 millions d'euros pour soutenir des essaimages dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA). Ce projet pilote doit couvrir l'ensemble de la chaîne d'innovation, de l'identification de potentiel de création dans la recherche et de l'accélération ciblée de la phase de faisabilité à un programme Accelerator sur le nouveau KI Campus Berlin. L'instauration d'une académie de l'IA pour les start-up et parties prenantes est également prévue.

Le land fédéral de Berlin co-finance le projet Science & Startups et garantit son intégration dans la stratégie de Berlin pour l'IA. Ce projet est réalisé en coopération étroite avec l'Institut de Berlin BIFOLD, l'un des projets phares de la recherche au niveau fédéral pour l'IA.