KeyVisual-AusbildungSTARTEN

© BMWi

La formation professionnelle en alternance est un modèle de réussite porteur d'avenir. En raison de la pandémie de COVID-19, il n'est pas facile actuellement de faire converger l'offre et la demande sur le marché de la formation. Lors de « l'été de la formation professionnelle » (#AusbildungSTARTEN (DÉMARRER la formation)) entre juin et octobre 2021, les partenaires de l'Alliance pour la formation initiale et continue souhaitent donc promouvoir l'attractivité de ce modèle chez les jeunes et les entreprises. Les nombreuses offres de soutien seront présentées dans le cadre de journées spéciales consacrées à certains sujets et par des événements au niveau fédéral, des länder et régional. L'objectif commun consiste à permettre au plus grand nombre de jeunes possible de commencer leur formation professionnelle dans une entreprise au cours de l'année 2021.

Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Les partenaires de l'Alliance donnent aujourd'hui le coup d'envoi à « l'été de la formation professionnelle ». Cette initiative vise à inciter les jeunes, leurs parents et les entreprises à conclure des contrats de formation pour l'année 2021/2022. La crise de coronavirus ne doit pas devenir la crise de la formation ou de la main-d'œuvre qualifiée. La formation professionnelle en alternance offre un avenir et de la sécurité aux jeunes gens et permet en même temps aux entreprises de trouver la main-d'œuvre nécessaire du futur. »

Anja Karliczek, ministre fédérale de la Recherche, a fait la déclaration suivante : « Dans le cadre de « l'été de la formation professionnelle », l'État fédéral, les länder fédéraux et les partenaires sociaux agissent ensemble pour orienter les jeunes vers les postes d'apprentissage adéquats. En raison de la pandémie de coronavirus, les jeunes ont beaucoup de mal, cette année encore, à avoir une impression concrète des professions et des entreprises. Nous rattrapons désormais ce retard. Nous présentons des centres de formation performants et utilisons des formats innovants d'orientation professionnelle. C'est ainsi que nous allons convaincre les jeunes talents d'oser commencer une formation professionnelle en 2021. Je suis convaincue de l'efficacité de la formation professionnelle en alternance. Pour de nombreux jeunes gens, ce modèle constitue une alternative concrète et porteuse d'avenir à l'enseignement supérieur. »

Hubertus Heil, ministre fédéral du Travail, a déclaré : « À l'aide de notre bouclier de protection, nous nous battons pour chaque poste d'apprentissage individuel. Commencer sans problèmes la vie professionnelle est essentiel pour les jeunes. Ils sont notre main-d'œuvre qualifiée de demain. C'est la raison pour laquelle nous soutenons des entreprises qui continuent à former des apprentis en dépit de la crise. C'est la raison pour laquelle nous organisons de nombreux événements consacrés aux apprentis et aux formateurs. »

Annette Widmann-Mauz, ministre adjointe de l'Intégration, a fait la déclaration suivante : « La formation en alternance est une image de marque de notre pays et crée des perspectives notamment en ces temps économiquement difficiles. Notre projet #AusbildungSTARTEN doit le prouver au cours de cet été. Il est crucial que tous les jeunes obtiennent le soutien dont ils ont besoin afin de commencer leur formation et entamer la vie professionnelle, et ceci indépendamment de leur origine sociale et géographique. Cela les aide à mener leur propre vie et garantit en même temps la main-d'œuvre dont nos entreprises ont grandement besoin. Les événements consacrés à la « diversité de la formation en alternance » apportent donc une contribution importante à la solidité de l'économie allemande. »

Detlef Scheele, directeur de l'Agence fédérale pour l'emploi, a déclaré à ce sujet : « Je voudrais encourager les jeunes. Actuellement, nous avons dans presque tous les domaines plus de postes d'apprentissage à pourvoir que de candidats. Les chances sont donc bonnes à réussir le début de la vie active également en ces temps difficiles de pandémie. Les jeunes peuvent contacter nos collègues dans les services d'orientation professionnelle qui sont joignables par téléphone ou par chat vidéo pour donner des conseils individuels. Je voudrais également lancer un appel aux employeurs pour qu'ils restent actifs en matière de formation malgré tous les défis qu'ils ont à relever. Celui qui ne s'occupe pas aujourd'hui de sa propre relève de main-d'œuvre, ne la trouvera que difficilement une fois la pandémie surmontée. Outre nos activités d'information et de placement dans le cadre de « l'été de la formation professionnelle », nous allons organiser d'autres événements consacrés à des sujets divers. Nous souhaitons mettre en réseau de manière ciblée les jeunes et les entreprises et contribuer à ce que les candidats et les employeurs se retrouvent également dans le contexte difficile que présente cette année de crise. »

Britta Ernst, présidente de la Conférence permanente des ministres de l'Éducation et des Affaires culturelles des länder et ministre de l'Éducation, des Jeunes et du Sport du Brandebourg, a déclaré : « Avec l'initiative #AusbildungStarten, les partenaires de l'Alliance pour la formation initiale et continue envoient un signal fort pour la formation professionnelle initiale. Je voudrais encourager les jeunes sortant du système éducatif qui n'ont pas encore pris de décision concrète quant à leur profession, à saisir les diverses et nombreuses possibilités et opportunités pour commencer une formation dans des professions attractives et exigeantes et de la considérer comme une option valable pour l'entrée dans la vie active. Un diplôme de formation professionnelle permet d'accéder à toutes les carrières professionnelles prometteuses possibles ! Non seulement par les offres de qualification professionnelle supplémentaires mais aussi dans les universités. »

Andreas Pinkwart, ministre de l'Économie, de l'Innovation, du Numérique et de l'Énergie de la Rhénanie du Nord-Westphalie et président de la conférence des ministres de l'Économie, a fait la déclaration suivante : « Nous devons éviter que la pénurie de main-d’œuvre qualifiée s'aggrave davantage en Allemagne en raison de la pandémie. Je me réjouis beaucoup que l'État fédéral et les länder, l'économie et les partenaires sociaux fassent des efforts communs en organisant « l'été de la formation professionnelle » afin d'inciter les jeunes à commencer une formation en alternance. Les travailleurs bien formés sont la base d'un développement économique stable et sont la garantie à long terme de notre compétitivité. »

Kristina Vogt, ministre de l'Économie, du Travail et de l'Europe de Brème et présidente de la Conférence des ministres du Travail et des Affaires sociales a déclaré : « Nous souhaitons motiver les jeunes sortant du système éducatif qui n'ont pas encore pris de décision concernant leur vie professionnelle à opter pour une formation en alternance dans une profession attractive et exigeante. Un diplôme de formation professionnelle permet d'accéder plus tard à toutes les carrières professionnelles prometteuses possibles. Que ce soit par les offres de qualification professionnelle supplémentaires ou par des études universitaires. Nous soutenons et complétons « l'été de la formation » dans le cadre des activités et accords en coopération avec les partenaires de formation au niveau des länder fédéraux. Il est essentiel pour nous de soutenir de la meilleure manière possible tant les apprentis que les entreprises. Avec l'initiative #AusbildungStarten, les partenaires de l'Alliance pour la formation initiale et continue envoient un signal fort pour la formation professionnelle initiale. »

Hans Peter Wollseifer, président de l'Union centrale de l'artisanat allemand a déclaré : « Par ces temps incertains, la formation en alternance offre aux jeunes un bon départ dans des professions sûres et exigeantes avec d'excellentes opportunités de formation continue et de carrière, et ceci dans tous les domaines porteurs d'avenir. Une main-d'œuvre qualifiée ayant bénéficié d'une formation en alternance ou d'une formation continue est indispensable pour gérer et réussir la transition énergétique, la transition dans la mobilité, la construction de logements, le domaine des maisons intelligentes, le domaine de la santé et d'autres domaines encore. Un grand atout de la formation en alternance consiste en l'accompagnement personnel pendant la formation qui, notamment après les restrictions de contact dues à la pandémie, représente une perspective attractive et un soutien précieux pour les jeunes. C'est ensemble que nous voulons motiver les jeunes gens à suivre une formation professionnelle, nous voulons leur donner de la sécurité et réduire leurs craintes relatives à l'avenir et les aider à trouver une filière de formation adéquate. »

Elke Hannack, vice-présidente de la Confédération des syndicats allemands (DGB) a fait la déclaration suivante : « La crise du coronavirus a également frappé le marché de la formation. Pour la première fois depuis la réunification allemande, le nombre des nouveaux contrats de formation est passé en dessous de la barre de 500 000 contrats. Dans le même temps, moins de jeunes cherchent un poste d'apprentissage. En dépit de la situation difficile, nous lançons un appel aux jeunes et aux entreprises de continuer à s'engager en faveur de la formation professionnelle. Le marché de la formation est encore souple. Il vaut la peine de se battre pour chaque poste d'apprentissage individuel. Les jeunes qui, aujourd'hui, ne suivent pas une formation, seront d'ici trois ans la main-d'œuvre qualifiée qui fait défaut sur le marché du travail. »

Vous trouverez plus d'informations sur « l'été de la formation professionnelle » et sur l'Alliance pour la formation initiale et continue en cliquant ici.