Molécules d'eau

© iStock/smirkdingo

La Commission européenne a présenté aujourd'hui la stratégie pour l'hydrogène et présente cette après-midi son Alliance européenne pour un hydrogène propre (Clean Hydrogen Alliance) en tant que nouvelle plateforme pour les projets européens sur l'hydrogène. L'Alliance européenne pour un hydrogène propre devrait servir d'instrument pour leur mise en œuvre. La plateforme est chargée de réunir des représentants des entreprises, des gouvernements et la société civile afin d'accélérer le développement d'une économie de l'hydrogène pour une Europe neutre en émissions polluantes. Peu après le début de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, la fondation de l'Alliance européenne pour un hydrogène propre est un signal positif pour l'économie européenne de l'hydrogène.

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, Peter Altmaier, a déclaré à ce propos : « La crise actuelle nous donne l'opportunité de faire avancer considérablement la transformation de l'Europe en tant que marché de premier plan pour des technologies numériques, durables et respectueuses du climat ». Dans ce cadre, l'hydrogène joue un rôle décisif. L'Alliance européenne pour un hydrogène propre réunit l'industrie, la politique et la société civile. C'est non seulement bien, mais également décisif puisque nous devons concevoir des solutions communes. Pendant sa présidence du Conseil de l'Union européenne, l'Allemagne va donc accompagner et soutenir activement le travail de l'Alliance européenne pour un hydrogène propre. »

Depuis le 1er juillet, l'Allemagne a la présidence du Conseil de l'Union européenne pour six mois. Le sujet qui va dominer la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne est la crise du coronavirus et plus particulièrement le succès de la gestion de la crise et de ses conséquences, sous la devise « Tous ensemble pour relancer l'Europe. » Dans ce cadre, le développement des technologies de l'hydrogène joue un rôle central. Le 10 juin, le gouvernement fédéral a présenté sa stratégie nationale de l'hydrogène (en allemand).