Tour d'extraction de matières premières

© Fotolia.com/luchshen

L'adoption de la loi sur le renforcement structurel des régions minières (StStG) aujourd'hui a permis d'initier la construction de quatre pôles de recherche du Centre aérospatial allemand (DLR) dans les régions minières. Ces pôles font partie des mesures structurelles du gouvernement fédéral prévues par la loi.

Peter Altmaier, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Dans les régions minières, une transition structurelle réussie créé des emplois et prépare notre économie à l'avenir. C'est nécessaire pour bien nous positionner à l'échelle internationale. Tel est l'objectif de la loi sur le renforcement structurel des régions minières. Je me réjouis que nous ayons pu apporter notre pierre à l'édifice au sein du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie. Les quatre nouveaux pôles du Centre aérospatial allemand travaillent sur des sujets porteurs d'avenir qui sont particulièrement importants à la fois pour notre économie et pour surmonter le changement climatique. »

Le bassin minier rhénan accueillera deux de ces pôles. L'institut du Centre aérospatial allemand pour les carburants de l'avenir à Jülich sera consacré à la production de carburants à l'échelle industrielle à partir d'énergie héliothermique. Un nouveau site à Aix-la-Chapelle-Merzbrück servira à des travaux de recherche sur les avions électriques (avions légers, avions taxis, mobilité aérienne urbaine). L'institut du Centre aérospatial allemand pour des moteurs d'avions à faible émissions de CO2 à Cottbus dans le bassin minier de la Lusace étudiera le développement de nouveaux moteurs électriques hybrides pour l'aviation. Dans le bassin minier d'Allemagne centrale, un centre de compétences va s'ouvrir à Cochstedt pour les drones. Il se consacrera à des activités de recherche dans ce domaine.

Le Centre aérospatial allemand, qui comprend près de 9 000 employés, est un des plus gros centres de recherche en sciences de l'ingénieur d'Allemagne. Des activités de recherche dans le domaine de l'aéronautique et de l'aérospatiale, de l'approvisionnement énergétique, des transports, de la sécurité et de la numérisation sont menées dans 28 sites en Allemagne. Pour plus d'informations : www.dlr.de (en allemand)