Peter Altmaier présente les priorités qu'il a fixé pour la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne.

Peter Altmaier présente les priorités qu'il a fixé pour la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne.

© BMWi

Aujourd'hui à midi, à l'occasion du lancement de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier va présenter les priorités économiques de l'Allemagne pendant sa présidence du Conseil de l'Union européenne lors du deuxième semestre de 2020. Sous la devise « Sortir ensemble et plus forts de la crise : pour une économie européenne compétitive, innovante et résiliente », le programme de la présidence fixe des objectifs ambitieux pour les secteurs de la compétitivité, de la cohésion, du commerce, du numérique et de l'énergie.

Le ministre fédéral Peter Altmaier s'est exprimé à ce propos : « Il s'agit de relancer le moteur économique dans toute l'Europe. Ce sera la principale mission de la présidence du Conseil de l'Union européenne et, plus concrètement, de la politique économique. L'industrie européenne, les PME et les nombreux entrepreneurs européens courageux doivent se remettre rapidement de la crise. À cette fin, nous devons rendre l'Union européenne plus compétitive au moyen d'une stratégie industrielle européenne, d'un droit de la concurrence modernisé et d'une réduction de la bureaucratie. Nous devons aussi nous tourner vers l'avenir en nous concentrant sur une promotion efficace de la numérisation et des investissements dans les technologies d'avenir, et plus particulièrement dans les technologies utiles à la protection du climat. Les technologies de l'hydrogène représentent un exemple majeur. Dans ce domaine, je souhaite développer la coopération européenne. De plus, le principe de l'ouverture des marchés est évidemment fondamental, avec des règles équitables qui sont valables pour tous. Je travaillerai de toutes mes forces et dans l'esprit de la solidarité européenne à ce que l'UE sorte plus forte de la crise. »

Aujourd'hui, l'Allemagne prend la présidence du Conseil de l'Union européenne pour la treizième fois selon le principe de la présidence tournante (la dernière fois était en 2007). Le sujet qui va dominer la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne est la crise du coronavirus et plus particulièrement le succès de la gestion de la crise et de ses conséquences. Les priorités du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie concrétisent le programme allemand de la présidence qui a pour devise « Tous ensemble pour relancer l’Europe ».

Le pays ayant la présidence de ce Conseil doit en particulier diriger les réunions du Conseil, des comités et des groupes de travail préparatoires et promouvoir les intérêts de l'Union européenne en tant qu'intermédiaire neutre. Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie préside le conseil « Compétitivité », le conseil des ministres du Commerce, le conseil « Énergie », le conseil des ministres des Télécommunications et du Numérique et le conseil « Cohésion ».

Vous trouverez le programme de la présidence du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, qui a pour devise « Sortir ensemble et plus forts de la crise : pour une économie européenne compétitive, innovante et résiliente », ici.

Le programme de la présidence allemande et un aperçu des événements majeurs de la présidence sont disponibles sur le site officiel de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne : www.eu2020.de