Mine à ciel ouvert de lignite Grazweiler

© Adobe Stock/AnnaReinert

Le conseil des ministres a pris acte aujourd'hui du projet de contrat de droit public avec les gestionnaires de centrales à lignites et a approuvé sa signature. Avant que les parties contractantes ne puissent signer, le Bundestag doit adopter la loi sur la sortie du charbon et approuver le projet de contrat. De plus, l'autorisation de la Commission européenne en vertu des règles de l'UE en matière d'aides d'État est requise.

Peter Altmaier, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Le contrat de droit public avec les gestionnaires de centrales à lignite est un jalon important. Ainsi, nous allons mettre fin à l'ère de la production d'électricité à partir du charbon de manière prévisible et raisonnable sur un plan économique. Parallèlement, nous façonnons les mutations structurelles dans les régions concernées et créons des perspectives d'avenir ainsi que de nouveaux emplois dans les régions minières. »

La ministre fédérale de l'Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sûreté nucléaire, Svenja Schulze, s'est exprimée à ce propos : « La sortie du charbon devient réalité. Avec ce contrat, le gouvernement fédéral met en œuvre les résultats de la Commission pour le charbon. Ainsi, nous offrons plus de sécurité de planification. Il était important pour moi de conserver nos possibilités de gérer la politique environnementale et climatique grâce à ce contrat. Ce contrat permettra aussi explicitement d'avancer la fermeture des centrales de trois ans après 2030 sans devoir payer de nouvelles indemnités. Nous garantissons aussi que les indemnités pour les régions soient utilisées de manière ciblée pour remédier aux conséquences des mines à ciel ouvert. La sortie du charbon peut maintenant avoir lieu. Le premier bloc de centrale à lignite cessera ses activités dès cette année. En même temps, nous soutenons les régions concernées en matière de développement structurel et créons des emplois viables à l'avenir sur place. »

Le projet de contrat de droit public va bientôt être publié sur le site du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie.