Lignes électriques et panneaux solaires

© Adobe Stock/lupolucis

Le conseil des ministres a adopté le 10.06. le plan national intégré énergie-climat présenté par le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie. Le plan national intégré énergie-climat est un nouvel instrument de programmation et de suivi au niveau de l'Union européenne. Il permet d'annoncer à la Commission européenne les contributions des États membres en ce qui concerne les objectifs énergétiques pour 2030 de l'Union européenne en vue d'une augmentation de l'efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables. Il s'appuie sur le règlement de l'Union européenne sur la gouvernance de l'union de l'énergie et de l'action pour le climat, qui est entré en vigueur le 24 décembre 2018.

Le plan national intégré énergie-climat du gouvernement fédéral s'appuie sur les objectifs et les mesures contenues dans le concept énergétique de 2010, le programme de protection du climat 2030 et la stratégie d’efficacité énergétique 2050. Il comprend les objectifs suivants du gouvernement fédéral, lesquels devraient permettre d'atteindre les objectifs énergétiques de l'Union européenne en 2030 :

  • Augmentation de l'efficacité énergétique grâce à une baisse de la consommation d'énergie primaire de 30 % d'ici 2030 par rapport à 2008.
  • Augmentation de la part d'énergies renouvelables pour atteindre 30 % de la consommation finale brute d'énergie en 2030.

De plus, le plan national intégré énergie-climat veut diminuer d'au moins 55 % l'objectif national de réduction des gaz à effet de serre d'ici 2030 par rapport à 1990. Il vient aussi confirmer l'engagement pris par le gouvernement fédéral lors du Sommet sur le climat de l'ONU en automne 2019 de faire de la neutralité des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2050 un objectif sur le long terme.

Chaque État membre de l'Union européenne doit mettre en place un plan national intégré énergie-climat et le transmettre à la Commission européenne. Cela contribue à une plus grande transparence et à pouvoir mieux comparer les politiques nationales pour le climat et l'énergie au sein de l'Union européenne. Selon le règlement sur la gouvernance de l'union de l'énergie et de l'action pour le climat, le plan national intégré énergie-climat aurait dû être présenté fin 2019. Cela a été repoussé en raison de la publication du programme de protection du climat 2030 du gouvernement fédéral en automne 2019, qui a été suivi par la mise en œuvre des mesures inscrites dans ce programme et requises pour le plan national intégré énergie-climat.

Le ministre fédéral Peter Altmaier s'est exprimé sur l'adoption du plan national intégré énergie-climat :

« Je me réjouis que la chancelière et mes collègues du conseil des ministres aient adopté aujourd'hui le plan national intégré énergie-climat et que nous puissions maintenant transmettre le document à la Commission européenne. Nous contribuons ainsi à plus de transparence et à rendre possible une meilleure comparaison des politiques en matière d'énergie et de climat dans l'Union européenne. Cela nous permet aussi d'atteindre avec nos partenaires européens les objectifs énergétiques de l'Union européenne pour 2030. »

Vous pouvez accéder à toutes les informations importantes ainsi qu'au plan national intégré énergie-climat sous le lien suivant :

www.bmwi.de/Redaktion/DE/Textsammlungen/Energie/necp.html (en allemand)