Drapeaux de l'Union européenne

© iStock/sinonimas

Le 4 mai, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier a discuté des conséquences actuelles de la pandémie de Covid-19 sur les relations économiques bilatérales et sur la présidence croate et allemande du Conseil de l'Union européenne avec le ministre croate de l’Économie, de l’Entrepreunariat et de l’Artisanat. Il a remercié la présidence croate du Conseil de l'Union européenne pour sa gestion de crise et ses efforts afin d'assurer le bon fonctionnement de l'Union européenne. Les deux pays travaillent dans le même sens pour renforcer la cohésion et la solidarité des États membres de l'Union européenne.

Le ministre fédéral Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « Dans le cadre de la présidence croate comme de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne qui lui succédera, nous fixons des priorités claires afin de réussir à surmonter les conséquences économiques et financières de la crise. L'Allemagne et la Croatie se concertent étroitement et continuellement afin de continuer à faire avancer les dossiers importants de l'Union européenne. Il s'agit de tirer les leçons de la crise ainsi que de préserver et d'améliorer la compétitivité, la force d'innovation et la résilience de l'économie européenne de manière durable et prospective. »

Depuis janvier 2020, la Croatie, qui est le dernier État en date devenu membre de l'Union européenne, a pour la première fois la présidence du Conseil de l'Union européenne. Depuis, elle se trouve en étroite concertation avec l'Allemagne, qui prend la présidence du Conseil de l'Union européenne en juillet. Cette étroite concertation entre les deux États est plus importante que jamais face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 pesant sur le programme des présidences du Conseil de l'Union européenne. Dès octobre 2019, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier s'est rendu en Croatie et a rencontré le ministre de l’Économie, de l’Entrepreneuriat et de l’Artisanat Darko Horvat et d'autres homologues ainsi que le premier ministre Andrej Plenkovic.

L'Allemagne est le plus important partenaire de la Croatie dans l'Union européenne. Les deux pays entretiennent une longue tradition de bonnes relations et d'étroite coopération qui se reflète dans les chiffres du commerce. Depuis l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne en 2013, l'Allemagne et la Croatie ont pu doubler leurs échanges commerciaux qui s'élèvent maintenant à 5,52 milliards d'euros contre 2,86 milliards d'euros en 2013.