Le 28 avril 2020, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, Peter Altmaier, s'est entretenu avec le ministre italien du Développement économique, Stefano Patuanelli, et la ministre espagnole de l’Industrie, du Commerce et du Tourisme, María Reyes Maroto, au sujet des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 et des mesures prises dans ce contexte ainsi que de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne. L'Italie et l'Espagne sont des partenaires importants au sein de l'Union européenne, et leurs chaînes de création de valeur sont étroitement liées à l'Allemagne. Ces deux pays sont particulièrement touchés par la pandémie de Covid-19. Le ministre fédéral Peter Altmaier est pour une étroite concertation afin de surmonter la pandémie et ses conséquences économiques.

Le ministre fédéral Peter Altmaier : « Il est important que nous agissions de concert et en toute solidarité au sein de l'Union européenne afin que nos économies sortent renforcées de la crise. À cette fin, nous devons nous concerter étroitement avec nos partenaires européens sur les étapes et les mesures nécessaires. Nous avons tous besoin de chaînes d'approvisionnement opérationnelles, c'est la raison pour laquelle je m'engage pour un marché intérieur européen fort. Nous voulons continuer à développer notre coopération avec l'Italie et l'Espagne en matière de politique industrielle de manière ciblée. »

La gestion des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19 sera l'un des sujets principaux de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne. L'objectif est de renforcer l'économie de l'Union européenne en continuant à améliorer sa compétitivité et sa force d'innovation et à développer les relations commerciales de l'Union européenne avec des pays tiers. Nous voulons préserver l'ouverture des marchées et créer des conditions de concurrence équitables ainsi que développer la souveraineté numérique et technologique de l'Union européenne. Nous sommes aussi et surtout pour une concertation étroite avec les États membres de l'Union européenne en ce qui concerne le développement de chaînes de création de valeur pour le matériel médical de protection, les équipements de test et les médicaments en Europe.

Selon les chiffres provisoires, l'Italie était le 5e partenaire commercial de l'Allemagne en 2019, avec un volume commercial de 125,20 milliards d'euros (importations : 57,09 milliards d'euros, exportations : 68,10 milliards d'euros). Pour l'Italie, l'Allemagne est de loin le plus important partenaire commercial.

L'Espagne était le 12e partenaire commercial de l'Allemagne en 2019, avec un volume de 77,5 milliards d'euros (importations : 33,22 milliards d'euros, exportations : 44,3 milliards d'euros). Pour l'Espagne, l'Allemagne était en 2019 le deuxième plus important partenaire commercial après la France.