L'homme regarde les graphiques sur une tablette, symbolise le développement économique

© iStock.com/mediaphotos

Les instituts de recherche économique du groupe d’analyse et de prévision économiques « Gemeinschaftsdiagnose » ont présenté leur rapport de printemps aujourd'hui. Ils s'attendent à une chute du produit intérieur brut corrigé des prix de 4,2 % pour l'année 2020. Après la fin des restrictions de déplacement actuelles, l'économie va se remettre progressivement. Les chercheurs comptent déjà sur une forte augmentation du produit intérieur brut de 5,8 % pour l'année prochaine.

Peter Altmaier : « Les chiffres du groupe d’analyse et de prévision économiques confirment ce que je pensais. Ils indiquent que nous devons nous attendre à une forte baisse des performances économiques. Cette année, après dix ans de croissance économique, nous allons connaître une récession. Les chiffres des instituts de recherche économique indiquent cependant clairement que les mesures sont efficaces, en particulier en ce qui concerne le chômage partiel, afin de limiter l'augmentation du chômage. L'évolution conjoncturelle va largement dépendre de la date à laquelle nous pourrons lever les mesures indispensables pour protéger des vies et la santé. Les prévisions font actuellement face à de grandes incertitudes, comme le révèlent les chercheurs. Je présenterai les prévisions de printemps du gouvernement fédéral fin avril. »

Les instituts estiment que l'économie allemande connaît actuellement un fort ralentissement en raison de la pandémie de coronavirus. Cela crée une récession qui est aussi visible sur le marché du travail. Le chômage technique en particulier augmente fortement en ce moment. En raison des mesures de stabilisation financière qui sont nécessaires, le budget total de l'État atteint un déficit record de 159 milliards d'euros cette année.

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie devrait présenter les prévisions de printemps du gouvernement allemand le 29 avril.

Vous trouverez le rapport du groupe de travail des instituts de recherche économique ici (en allemand) : http://gemeinschaftsdiagnose.de/2020/04/08/wirtschaft-unter-schock-finanzpolitik-haelt-dagegen