Aide aux PME et indépendants face à la crise du coronavirus

© iStock.com/anyaberkut

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) soutient les petites et moyennes entreprises (PME) et les indépendants touchés par la crise du coronavirus en leur octroyant une aide pouvant aller jusqu'à 4000 euros sans quote-part individuelle pour financer des services de conseil. Ces conditions améliorées pour l'accès à des services de conseil professionnels entrent en vigueur ce jour et resteront applicables jusqu'à la fin 2020.

Thomas Bareiß, délégué aux PME, a déclaré à ce propos : « Nous constatons qu'un nombre croissant d'entreprises et de branches sont impactées par la crise. Des centaines de petites et moyennes entreprises nous appellent chaque jour pour nous signaler que leurs entrées de commandes sont en recul. Un grand nombre de ces entreprises ont besoin d'aide pour gérer les conséquences. C'est la raison pour laquelle nous intensifions de manière rapide et sans bureaucratie inutile le soutien que nous apportons au savoir-faire entrepreneurial. »

En modifiant les conditions de soutien, le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie souhaite aider les petites et moyennes entreprises et les indépendants face à la situation actuelle. Ces dispositions doivent leur permettre de développer des mesures pour limiter les conséquences économiques de la crise du coronavirus et de redevenir compétitifs. Ce module vient compléter les instruments financiers adoptés par le gouvernement fédéral la semaine dernière.

Vous trouverez la modification de la directive sur la promotion du savoir-faire entrepreneurial ici (PDF, 240 KB) (en allemand). Vous trouverez de plus amples informations, en particulier sur le dépôt de la demande, sur le site de l'Office fédéral de l'économie et du contrôle d'exportations (BAFA) www.bafa.de/unb (en allemand).