Moulin à vent derrière le système photovoltaïque

© iStock.com/imacoconut

Les chiffres actuels de l'Agence fédérale de l'environnement indiquent que l'Allemagne est sur la bonne voie pour atteindre les objectifs européens contraignants en matière d'énergies renouvelables pour 2020. La part d'énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie de l'Allemagne a de nouveau augmenté pour atteindre 17,1 % en 2019. En 2018, elle ne s'élevait encore qu'à 16,5 %.

Peter Altmaier : « Les objectifs européens en matière d'énergies renouvelables de 18 % pour l'année 2020 sont tangibles. Nous devons maintenant travailler afin d'atteindre ces objectifs de manière durable et de continuer à développer la part des énergies renouvelables. Le Pacte vert pour l'Europe offre des opportunités économiques. Nous devons saisir ces opportunités. »

En vertu des objectifs contraignants en matière d’énergies renouvelables fixés par l’UE, l’Allemagne doit atteindre une part de 18 % d'énergies renouvelables dans la consommation finale brute d'énergie d'ici à 2020. Pour cette année, il ne manque plus que 0,9 point de pourcentage pour atteindre cet objectif, écart qui devrait être comblé selon les prévisions actuelles. Les prévisions de l'Agence fédérale de l'environnement estiment que la part des énergies renouvelables va continuer à augmenter et que la consommation finale brute d'énergie devrait diminuer en même temps.

L'augmentation de cette part en 2019 repose surtout sur une utilisation des énergies renouvelables plus importante dans le secteur de l'électricité (2019 : 42,1 %) et dans le secteur de la chaleur (2019 : 14,5 %). La consommation finale brute d'électricité est en revanche restée plus ou moins constante en 2019. Une légère baisse de la consommation d'énergie dans l'industrie a contrebalancé une petite augmentation dans le secteur de l'artisanat, du commerce et des services et pour les ménages. La part d'énergies renouvelables dans le secteur des transports ne montre pas d'évolution (2019 : 5,6 %).