© iStock / AndreasWeber

La Basse-Saxe compte parmi les premiers länder à avoir lancé des programmes d'aide pour faire face à la crise du coronavirus. Dès que le parlement régional aura donné le feu vert demain à un budget supplémentaire s'élevant à 1,4 milliard d'euros ainsi qu'à l'augmentation de la ligne de crédit de 2 à 3 milliards d'euros, les entreprises pourront soumettre des demandes en ligne auprès de la banque régionale NBank pour obtenir des crédits d'exploitation et des subventions de trésorerie. Il n'est pas nécessaire de s'adresser à la banque de l'entreprise.

Par ailleurs, le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie et le ministère de l'Économie de la Basse-Saxe se concertent avec les autres länder pour mettre en œuvre rapidement les aides fédérales immédiates proposées aux petites entreprises qui ont été annoncées hier par le gouvernement. En Basse-Saxe, la banque régionale NBank sera désormais l'interlocuteur principal en ce qui concerne les aides immédiates.

Bernd Althusmann, ministre de l'Économie de la Basse-Saxe, avait invité les responsables à passer à la vitesse supérieure. Ces derniers jours, ses services avaient mis les bouchées doubles pour élaborer les lignes directrices pour les mesures d'aide. « Nous souhaitons aider là où c'est nécessaire et nous complétons les aides immédiates proposées par le gouvernement fédéral pour éviter que des entreprises ne disparaissent rien qu'à cause de la crise du coronavirus. En situation de crise existentielle, il convient donc d'aider de manière rapide et simple. C'est après que nous pourrons apporter des corrections. Nous travaillons aussi de manière intense et en étroite concertation avec les autres länder pour mettre en œuvre les aides immédiates du gouvernement. »

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, Peter Altmaier, a déclaré à ce propos : « Je me félicite du soutien rapide et complet que la Basse-Saxe propose à ses entreprises dans cette situation de crise. Le gouvernement fédéral et les länder coopèrent étroitement. Les 16 länder se concertent avec le gouvernement fédéral pour s'assurer que les aides immédiates pour les petites entreprises arrivent rapidement et sans bureaucratie inutile chez les entreprises, qu'il s'agisse des aides prévues par les programmes de soutien des länder ou du gouvernement fédéral. C'est uniquement ensemble que nous allons surmonter cette crise. Ensemble, nous devons faire tout afin de préserver les entreprises et les emplois qui constituent la substance économique de notre pays. Nous aurons besoin de toutes ces entreprises et de leurs employés dès que nous pourrons relancer la vie économique. À ce moment là, nous souhaiterons redémarrer énergiquement. »

Plus d'informations sur le programme d'aide immédiate de la Basse-Saxe :

Le programme de subventions « Assurer les liquidités des petites entreprises » s'adresse aux entreprises et aux professions libérales comptant jusqu'à 49 salariés. Les subventions sont accordées aux entreprises et aux indépendants (y compris les artistes et les professionnels de la culture) qui se trouvent dans une situation de crise existentielle causée par le coronavirus. Les subventions sont échelonnées : jusqu'à 5 employés : 3 000 euros, jusqu'à 10 employés : 5 000 euros, jusqu'à 30 employés : 10 000 euros, jusqu'à 49 employés : 20 000 euros. Dans un premier temps, une enveloppe de 100 millions d'euros est prévue pour ce programme.
Les start-ups qui ont été créées lors de ces 5 dernières années peuvent également bénéficier des aides même si elles n'étaient pas encore rentables avant le début de la crise. Pour être éligible, il leur faut un modèle commercial viable et une évaluation positive de leur futur développement. 5 millions d'euros sont prévus uniquement pour les besoins particuliers des start-ups.

Par ailleurs, le gouvernement prévoit un programme de subventions pour les microentreprises comptant jusqu'à 10 employés et pour les indépendants avec un versement unique pouvant aller jusqu'à 9 000 euros pour trois mois pour les entreprises comptant jusqu'à 5 employés et un versement unique pouvant aller jusqu'à 15 000 euros pour trois mois pour les entreprises comptant jusqu'à 10 employés.

Le programme de crédit « Aide de trésorerie » qui prévoit des subventions pouvant aller jusqu'à 50 000 euros par entreprise s'adresse aux petites et moyennes entreprises. Il n'est pas nécessaire d'apporter une garantie. Les programmes visent à soutenir les PME ayant un modèle commercial viable et de bonnes perspectives mais qui ont un besoin accru de liquidités, par exemple, en raison d'une chute temporaire du chiffre d'affaires dans le contexte de la crise du coronavirus.

Bernd Althusmann a invité toutes les entreprises affectées par la crise à évaluer l'option du chômage partiel. « Celui-ci permet de baisser à court terme les charges de personnel et de récupérer l'ensemble des employés dès que la crise est surmontée. »

La banque de cautionnement de la Basse-Saxe Niedersächsische Bürgschaftsbank (NBB) offre par ailleurs aussi des aides de trésorerie par cautionnements.

La NBB (en allemand) se porte caution des crédits octroyés par la banque habituelle de l'entreprise concernée pouvant aller jusqu'à 2,5 millions d'euros pour presque tous les secteurs ; jusqu'à 240 000 euros pouvant être alloués grâce à une procédure accélérée dans l'espace de quelques jours seulement. Pour déposer une demande, les entreprises concernées peuvent s'adresser à leur banque.

Vous trouverez des informations complémentaires sur les aides immédiates pour les petites entreprises, les indépendants et les professions libérales sur le site web du ministère fédéral de l'Économie en cliquant ici.