Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier (à gauche) et le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans (à droite).

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier (à gauche) et le vice-président de la Commission européenne Frans Timmermans (à droite).

© BMWi/Susanne Eriksson

Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie rencontre aujourd'hui le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, à l'occasion d'un entretien bilatéral. Ils s'entretiendront notamment sur les plans de la Commission européenne pour un « Pacte vert pour l'Europe ». En tant que vice-président exécutif, Frans Timmermans est responsable de la mise en œuvre du Pacte vert pour l'Europe. Dans le cadre de son programme, la Commission a annoncé un grand nombre de mesures destinées à faire de l'Europe le premier continent neutre en émissions de carbone d'ici 2050 et a présenté hier des propositions concernant les mesures de financement.

En amont de l'entretien, le ministre fédéral a fait la déclaration suivante : « Le gouvernement fédéral soutient la Commission européenne et son projet ambitieux de faire de l'Europe le premier continent en matière de neutralité climatique grâce au Pacte vert pour l'Europe. Nous allons nous engager activement dans ce processus, et ce notamment lors de la présidence allemande du Conseil de l'Union européenne lors du deuxième semestre de 2020. Pour moi, le Pacte vert pour l'Europe est une stratégie de croissance pour notre économie, afin de pouvoir conquérir de nouveaux marchés et garantir des emplois grâce à des innovations et de nouvelles technologies propres. »

Avec le Pacte vert pour l'Europe, nous devons renforcer notre économie et accompagner activement les mutations structurelles. Ce n'est qu'ainsi que l'Europe peut être un modèle pour d'autres régions dans le monde. »