Raimundas/stock.adobe.com

© Raimundas/stock.adobe.com

Les États membres de l'UE ont confirmé aujourd'hui l'accord politique provisoire avec le Parlement européen relatif au règlement concernant le nouveau programme européen pour une Europe numérique. Le Comité des représentants permanents des États membres de l'UE en ont décidé ainsi lors de la séance d'aujourd'hui à Bruxelles. Un compromis commun avait seulement été trouvé lundi lors des négociations en trilogue.

Peter Altmaier, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Je me réjouis que nous ayons pu clôturer ce dossier durant la présidence allemande du Conseil de l'UE. Le programme pour une Europe numérique est un élément clé pour l'acquisition et le développement des capacités et compétences numériques de l'Europe. Le programme débloque 7,6 milliards d'euros alloués à l'essai et à l'application de technologies numériques tant pour les entreprises que pour le secteur public. Nous renforçons ainsi la souveraineté numérique de l'Europe et donnons des impulsions supplémentaires à la relance économique après le COVID-19. Le programme doit débuter début 2021. »

Le programme pour une Europe numérique doit faire avancer le changement numérique en Europe. Son objectif consiste à soutenir les secteurs privé et public dans l'essai et l'application de technologies numériques et à renforcer les capacités numériques dans cinq domaines centraux : calcul intensif, intelligence artificielle, cybersécurité, compétences numériques avancées et large utilisation des technologies numériques par l'économie et la société. Au cours des sept prochaines années, des fonds d'un montant d'environ 7,6 milliards d'euros seront débloqués à cet effet. Ces fonds versés par l'UE doivent être alloués aux domaines d'investissements que les États membres de l'UE ne peuvent pas réaliser seuls eux-mêmes.

Le texte juridique définitif doit désormais être approuvé formellement par le Parlement européen et le Conseil des ministres.