Rencontre entre le ministre fédéral Peter Altmaier et la ministre coréenne pour les petites et moyennes entreprises et start-ups Young-sun Park

© BMWi/Andreas Mertens

L'Allemagne et la Corée renforcent leur coopération dans l'Industrie 4.0. Le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie Peter Altmaier a rencontré aujourd'hui la ministre coréenne pour les petites et moyennes entreprises et start-ups Young-sun Park à l'occasion d'une cérémonie de signature entre le Labs Network Industrie 4.0 (LNI 4.0) et le Korean Manufacturing Office (KOSMO).

L'association LNI 4.0 a été créée à partir de la plateforme Industrie 4.0 et a conclu un accord de coopération avec le KOSMO. Les signataires vont ensemble promouvoir la recherche et le développement de solutions Industrie 4.0 qui doivent surtout profiter aux petites et moyennes entreprises.

Le ministre fédéral Peter Altmaier a déclaré à ce sujet : « L'accord conjoint conclu aujourd'hui est une nouvelle étape décisive afin de promouvoir à l'échelle internationale nos activités dans le domaine de l'Industrie 4.0 et de créer des réseaux avec nos partenaires innovants. Les deux parties profiteront de la même façon de la coopération approfondie. Pour l'Allemagne, la Corée est aujourd'hui déjà l'un des partenaires industriels et technologiques les plus importants en Asie et un pays important avec lequel nous partageons des valeurs communes et avons de nombreuses choses en commun. »

La pandémie de COVID-19 montre à quel point la numérisation est essentielle afin de rendre les réseaux de création de valeur résilients et flexibles. Il s'agit d'une tâche internationale. La coopération internationale est le fondement d'une confiance mutuelle et offre des opportunités de marché pour des produits Industrie 4.0 venant des deux pays. En 2019, le volume des échanges entre la République fédérale d’Allemagne et la République de Corée s'élevait à presque 30 milliards d'euros.

Le projet GAIA-X, suscite, lui aussi, un grand intérêt en Corée car il permet un échange de données souverain et sûr entre les entreprises et fournit ainsi une base essentielle pour les applications Industrie 4.0. Les entretiens avec la ministre coréenne ont porté sur les possibilités d'approfondir la coopération.

En raison de la situation actuelle, la cérémonie de signature a eu lieu de manière virtuelle.

Au sujet de LNI 4.0 : Labs Network Industrie 4.0 e.V. (LNI 4.0) sert de plateforme de discussion, de compétences et d'expérimentation, en particulier pour les petites et moyennes entreprises. LNI 4.0 est une association à but non lucratif et préconcurrentielle qui permet aux entreprises de tester des technologies, des innovations et modèles d'activités ayant trait à l'Industrie 4.0, dans un environnement sans pression concurrentielle et avec des risques financiers et techniques minimes.

LNI 4.0 est un réseau en pleine croissance comprenant plus de 45 centres de tests renommés (Labs) et environ 300 entreprises dans toute l'Allemagne. Le réseau utilise plus de 120 cas d'applications et cinq grands bancs d'essais couvrant les domaines les plus variés afin de tester les innovations Industrie 4.0 dans des conditions de vie réelle.

Les membres fondateurs du LNI 4.0 sont : Deutsche Telekom, Festo, SAP, SIEMENS ainsi que les associations Bitkom, VDMA und ZVEI.