Système de ventilation

© iStock/KangeStudio

Peter Altmaier, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Le Covid-19 est une réalité et va le rester pendant les prochains mois. Outre ce que chaque individu peut faire pour éviter les risques de contamination, nous devons également adapter nos bâtiments afin qu'il y ait le moins de cas de contamination possible. C'est la raison pour laquelle nous aidons rapidement les communes et les länder à adapter leurs installations de climatisation et d'aération pour pouvoir éviter tout risque de contamination. Nous voulons ainsi contribuer à une meilleure protection sanitaire dans les bâtiments publics, et ce aussi bien pour les employés que pour les citoyens qui se rendent dans ces bâtiments. »

Le président de l'Office fédéral de l'économie et du contrôle d'exportation Torsten Safarik a déclaré à ce propos : « Lorsqu'elles se rendent dans des bâtiments publics ou des lieux de manifestation, les personnes doivent être protégées en particulier contre le coronavirus. Avec cette nouvelle subvention, les installations existantes peuvent être adaptées et devenir ainsi un élément essentiel pour une protection sanitaire efficace. Dès le printemps, l'Office fédéral de l'économie et du contrôle d'exportation avait mis en oeuvre le programme de subvention pour les masques de protection et leurs produits intermédiaires rapidement et sans bureaucratie inutile. Le nouveau programme fait partie du vaste train de mesures que le ministre fédéral Peter Altmaier a lancé pour lutter contre la pandémie de coronavirus et ses conséquences.

Les installations de conditionnement d'air fournissent de l'air frais et de l'air recyclé dans les salles et peuvent ainsi apporter une contribution importante pour lutter contre le coronavirus. Non seulement l'achat et l'installation de technologies de filtration avec fonction antivirus, mais également des mesures importantes d'adaptation des installations existantes peuvent être subventionnés. Ainsi, la transformation d'un système de brassage d'air en une installation d'air frais peut faire l'objet d'une subvention. Il est également possible de compléter les instruments de mesure pour améliorer la gestion de l'installation.

Des subventions financières sont accordées pour l'adaptation d'installations de conditionnement d'air stationnaires. La subvention s'élève à 40 % des dépenses éligibles, mais est plafonnée à 100 000 € maximum par installation. Le gouvernement fédéral met 500 millions d'euros à disposition pour cette subvention. Les communes, les länder, les établissements d’enseignement supérieur ainsi que les entreprises publiques notamment ont le droit de déposer une demande de subvention. Les demandes de subvention peuvent être soumises jusqu'au 31 décembre 2021.

Vous pouvez trouver la directive ici (PDF, 122 KB) (en allemand).