réunion informelle des ministres du Commerce

© BMWi/BILDKRAFTWERK

Les 20 et 21 septembre 2020, dans le cadre de la présidence allemande du Conseil de l’UE, Berlin accueille la réunion informelle des ministres du Commerce de l’Union européenne. Après un échange informel ce soir, les ministres du commerce de l'UE se réuniront le 21 septembre 2020 au ministère fédéral de l'Économie à Berlin. Outre le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, le commissaire européen au Commerce et Vice-Président de la Commission nouvellement nommé, Valdis Dombrovskis, ainsi que le commissaire en charge du Marché intérieur, Thierry Breton, participent également aux échanges.

Le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, a commenté les enjeux de la réunion : « En ces temps de crise, nos entreprises ont particulièrement besoin de marchés ouverts ainsi que d’un système commercial multilatéral solide et fiable ». La crise de la Covid-19 nous a montré à quel point le commerce international est crucial à la fois pour l’approvisionnement en biens essentiels et pour notre prospérité. Dans le même temps, elle a mis au jour les vulnérabilités de nos chaînes d’approvisionnement et de valeur. Nous devons tirer les leçons de cette crise, et renforcer et consolider nos relations commerciales ; pour ce faire, nous nous appuierons sur des accords modernes portant sur le libre-échange et la protection des investissements et sur une Organisation mondiale du commerce forte. C’est la seule manière de rendre plus résilientes nos chaînes d’approvisionnement et de valeur. Le libre-échange et les marchés ouverts constituent le moteur qui nous permettra de sortir l’Europe de la crise. »

Les échanges des ministres porteront sur l’orientation de la politique commerciale européenne à l’avenir. La Commission européenne a lancé en juin 2020 une révision en profondeur de sa politique commerciale (Trade Policy Review) et souhaite ainsi répondre à un grand nombre de nouveaux défis mondiaux.

Le ministre fédéral de l’Économie et de l’Énergie, Peter Altmaier, débattra avec ses homologues européens des nouveaux défis divers auxquels se trouve confrontée la politique commerciale. Le commerce international est particulièrement touché par la crise de la COVID-19 et ses répercussions. En plus des difficultés liées aux conflits commerciaux latents, au renforcement du protectionnisme et aux distorsions de concurrence, la pandémie de coronavirus est venue révéler les vulnérabilités des chaînes d’approvisionnement et de valeur. Les ministres européens du Commerce s’entretiendront également de la situation de la sidérurgie européenne. Depuis des années, cette filière traverse un processus d’adaptation : elle souffre surtout des surcapacités sur les marchés mondiaux de l’acier. L'industrie sidérurgique est également confrontée à un processus de transformation en raison du renforcement des exigences en matière de protection du climat. Sur la situation du secteur de l’acier en Europe, il s’agira donc de discuter des possibles aspects de politique commerciale, mais aussi de mesures de politique industrielle.