Source : picture alliance

© picture alliance

Le gouvernement fédéral a décidé aujourd'hui d'accorder un prêt à hauteur de 380 millions de dollars à la compagnie aérienne allemande Condor Flugdienst GmbH qui a son siège dans le land de Hesse, par l'intermédiaire de la banque KfW (Institut de crédit pour la reconstruction).

Après les difficultés financières annoncées par la société mère Thomas Cook, basée à Londres, Condor avait demandé un prêt-relais auprès du gouvernement fédéral.

La décision a été prise avec la participation des ministères fédéraux de l'Économie et de l'Énergie (BMWi), des Finances (BMF), des Transports et des Infrastructures numériques (BMVI), des Affaires étrangères (AA) et de la Chancellerie fédérale. Le crédit-relais est accordé sous réserve de l'approbation au regard des règles régissant les aides d'État. Elle fait actuellement l'objet de négociations constructives entre le gouvernement fédéral et la Commission européenne. Par ailleurs, l'entreprise doit être retirée de l'accord de responsabilité conjointe conclu avec le groupe Thomas Cook.

Grâce au prêt-relais, la compagnie aérienne peut poursuivre ses opérations aériennes. Il donne également une perspective d'avenir aux 5 000 salariés de la compagnie. Actuellement, quelques 240 000 voyageurs ont rejoint leurs destinations de vacances avec un vol Condor.