Normes et standards; Quelle: istockphoto.com/Zheka-Boss

© istockphoto.com/Zheka-Boss

Le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) et l'Administration d'État pour la Régulation du Marché (SAMR) ont convenu aujourd'hui de poursuivre leur bonne coopération dans le domaine de la métrologie. Depuis 40 ans déjà, l'Allemagne et la Chine coopèrent dans la science des mesures. Une cérémonie officielle s'est tenue à cette occasion du 21 au 23 août 2019 à Pékin au début de laquelle la coopération a été prolongée de cinq ans supplémentaires.

Ulrich Nussbaum, secrétaire d'État au BMWi, a déclaré à ce propos : « La métrologie joue un rôle important pour le développement de nos relations commerciales. Elle fait partie intégrante d'une bonne infrastructure qualité qui crée de la confiance et abolit des obstacles au commerce. Notre économie à vocation exportatrice bénéficie de l'uniformisation des procédures de contrôle et de l'application généralisée de normes et standards internationaux. Certaines entreprises allemandes profitent très concrètement de la coopération sino-allemande dans la métrologie. Les fabricants allemands de balances, de dispositifs de protection contre des explosions et de thermomètres sont très bien positionnés sur le marché chinois. La métrologie est un exemple pratique qui montre que la coopération internationale est bénéfique pour toutes les parties prenantes. Le gouvernement fédéral est déterminé à continuer de suivre cette voie. »

L'Institut fédéral de Physique et de Métrologie (PTB) est l'acteur principal allemand de la coopération scientifique et technique. Le professeur Joachim Ullrich, président du PTB, s'est félicité de la bonne coopération avec l'établissement partenaire en Chine, l'Institut national de métrologie (NIM) : « Les progrès considérables réalisés en Chine dans le domaine de la métrologie sont également dus au soutien offert par le PTB depuis de longues années. Aujourd'hui, les deux instituts de métrologie coopèrent sur un pied d'égalité, et les deux États bénéficient des développements et innovations industriels réalisés sur la base du plus haut degré de précision de mesure. »

Le travail conjoint dans le cadre de la révision du système international d'unités a marqué une étape cruciale dans la coopération. Dans ce contexte, le NIM a participé au projet Avogadro consacré à la redéfinition du kilogramme et piloté par le PTB en fournissant notamment une valeur extrêmement précise de la constante de Boltzmann. Les nouvelles définitions du système international d'unités sont en vigueur depuis le 20 mai 2019. Vous trouverez de plus amples informations sur le site Internet du PTB www.ptb.de.