Offensive de création "Mettre en oeuvre ton idée commerciale?"

© BMWi

À l'occasion de discussions organisées dans le cadre de l'offensive de création d'entreprises « GO! », Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, s'est entretenu le 13 juin avec de jeunes créateurs et étudiants à la Freie Universität de Berlin.

Il y a déclaré : « Les idées créatives et nouvelles technologies sont un moteur d'innovations permettant de créer sans cesse de nouveaux concepts de création et modèles d'activités. C'est pourquoi nous soutenons le transfert de savoir des établissements de l'enseignement supérieur à travers des créations de nouvelles entreprises et de start-ups afin que davantage d'étudiants et de chercheurs encore puissent mettre en œuvre leurs projets. Lors des entretiens avec les créateurs novateurs, j'ai discuté de la manière dont nous pouvons encore mieux exploiter les potentiels dans les établissements de l'enseignement supérieur et stimuler les créateurs d'entreprises en Allemagne. Puisque l'intelligence artificielle, les applications numériques et les innovations offrent aussi l'opportunité de relever des défis médicaux, sociétaux et sociaux en mettant en œuvre de nouveaux modèles d'activités. »

Prof. Dr. Günter M. Ziegler, président de la Freie Universität à Berlin, a affirmé : « Au cours des dernières années, les essaimages issus du milieu scientifique ont beaucoup profité des initiatives du ministère fédéral de l'Economie et de l'Energie. » On peut citer en premier lieu le programme d’aide « EXIST », pour lequel la Freie Universität compte parmi les universités les plus créatives en Allemagne et s'occupe de la gestion du contenu de projets de création de la Charité et de l'Institut fédéral pour la recherche et les essais des matériaux. « La Freie Universität profite également indirectement de ressources de la tâche d'intérêt commun Amélioration des structures économiques régionales », a-t-il ajouté. Cela permet le financement du Centre de technologie et de création FUBIC, l'un des centres de technologie et de création les plus modernes en Allemagne qui sera instauré au cours des prochaines années à proximité immédiate du campus de la Freie Universität.

Plus de 150 étudiants et futurs créateurs des universités berlinoises ont participé aux discussions réunissant cinq start-ups qui ont fait part de leurs expériences. Les invités ont ensuite eu la possibilité de se laisser conseiller individuellement par les experts, issus entre autres des réseaux de création d'entreprises des universités de Berlin (Freie Universität Berlin, Humboldt-Universität Berlin, Technische Universität Berlin, Charité - Universitätsmedizin Berlin).

À l'aide du programme « EXIST », le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi) promeut des start-ups du milieu scientifique dans leur phase de pré-création. Outre l'instauration du centre de création « profund », 91 bourses de création EXIST et 7 projets de transfert de recherche EXIST ont déjà reçu des aides financières à la Freie Universität de Berlin à travers le programme d’aide « EXIST ».

Vous trouverez davantage d'informations sur le programme d’aide « EXIST » et l'offensive de création « GO! » en consultant les sites www.exist.de et www.bmwi.de/GO.