Drapeaux de l'OMC ; Quelle: Fotolia.com/Marcel Schauer

© Fotolia.com/Marcel Schauer

Le ministre fédéral de l’Economie, M. Altmaier a déclaré à ce propos : « Depuis sa fondation, il a 25 ans, l’OMC est une grande réussite. Ses règles garantissent la sécurité juridique, la transparence et l’égalité de traitement dans le commerce international. L’OMC symbolise un commerce fondé sur des règles pour tous et le refus du droit du plus fort. Les actuels conflits commerciaux nous ont une nouvelle fois montré combien il est important d’avoir des règles communes. Cependant, l’OMC doit désormais être préparée pour le XXIe siècle et il faut résoudre les conflits commerciaux en son sein et non à l’extérieur. Nous avons besoin pour cela de règles modernes, par exemple sur les subventions industrielles, les transferts de technologie forcés ou la numérisation. En même temps, les mécanismes de règlement des différends de l’OMC doivent rester efficaces. C’est pourquoi l’Allemagne soutient résolument l’engagement de la Commission européenne en faveur d’une réforme de l’OMC. Nous devons maintenant tous ensemble stabiliser le système et assurer son avenir, dans l’intérêt de tous. »

L’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) fête aujourd’hui son 25e anniversaire. Elle fut instituée le 15 avril 1994, lorsque fut signé l’Accord de Marrakech. Dans la continuité de l’Accord du GATT, cet accord a permis de donner un cadre institutionnel au commerce international. Depuis, l’OMC représente des règles commerciales multilatérales qui sont aussi applicables grâce à un mécanisme contraignant de règlement des différends. Les règles multilatérales ont été étendues au-delà des directives sur le commerce de marchandises, notamment par des réglementations sur le commerce des services et sur la protection de la propriété intellectuelle.