Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, lors du lancement de l'initiative

© BMWi/BILDKRAFTWERK

Le 11 mars, le ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, Peter Altmaier, a donné le coup d'envoi à l'initiative pour le transfert du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi). Il a ouvert la manifestation de lancement de l'initiative visant l'amélioration du transfert de technologies et du savoir-faire de la recherche dans la pratique entrepreneuriale et les produits et services concrets.

Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « Le pôle d'innovation allemand se porte bien. Les activités dans la recherche et le développement ont augmenté. Mais nous devons encore progresser lorsqu'il s'agit de mettre en oeuvre et d'utiliser les innovations dans la pratique. À cet égard, les petites et moyennes entreprises agiles sont particulièrement importantes pour notre force d'innovation et notre prospérité. Nous allons définir les conditions cadres de telle façon qu'autant d'entreprises que possible puissent concrétiser leurs idées. Nous pouvons ainsi contribuer à ce que davantage d'idées soient insérées sur le marché et à ce qu'il y ait plus de réussites sur le plan de l'innovation en Allemagne. Puisque là où cela est possible seront créés des emplois et la croissance de l'avenir. »

À la conférence intitulée « Plus d'idées - plus de réussites » ont participé le 11 mars des représentants d'entreprises, du milieu scientifique et des associations, des promoteurs de projets et de la politique et ont discuté de la manière dont l'écosystème d'innovation allemand peut être amélioré et quels obstacles il existe aujourd'hui. La manifestation marque le début d'une série de discussions devant être poursuivies à différents lieux et sur différents thèmes prioritaires. Des pistes de solution doivent être développées au cours d'entretiens techniques approfondis, afin de supprimer les problèmes de transfert et d'exploiter pleinement les potentiels de transfert.

Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « Nous souhaitons nous entretenir avec tous les acteurs participant au processus d'innovation. Nous allons écouter ceux qui sont chargés du transfert dans leur travail quotidien. Puis, nous élaborerons des solutions communes et les mettrons en oeuvre. »

Outre cette série d'entretiens, l'initiative pour le transfert est composée d'autres éléments :

Le concept réussi de la promotion de l'innovation ouvert en matière de thèmes et de technologies continue d'être amélioré et complété dans le même temps par des mesures dans le secteur numérique afin d'en faire une politique de l'innovation cohérente. Cette approche est résumée dans la nouvelle brochure (en allemand) intitulée « De l'idée au succès sur les marchés - Programmes pour des PME innovantes » et offre un aperçu des programmes de promotion et des initiatives parfaitement adaptées aux différents défis.

Une exposition itinérante informera par ailleurs les entreprises sur l'initiative pour le transfert et sur la politique de l'innovation du BMWi.

La promotion de technologies de base et transversales, comme l'intelligence artificielle, joue un rôle tout aussi important pour l'amélioration du transfert que l'aménagement des conditions cadres de la politique de l'innovation comme par exemple l'infrastructure qualité.