Participant du 6ème Friends of Industry

© Directorate-General for Enterprise (DGE)

Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, s'est rendu à Paris pour mener des entretiens sur la coopération franco-allemande et l'avenir de l'UE ainsi que l'importance du maintien et du renforcement de l'industrie européenne. Il a participé à la 6ème Conférence des Amis de l'industrie, a rencontré son homologue le ministre des Finances, Bruno Le Maire, ainsi que le directeur exécutif de l'Agence Internationale de l'Energie (AIE), Fatih Birol. Il a par ailleurs traité avec des entreprises allemandes et françaises des approches concrètes pour une coopération entre les entreprises dans le domaine de l'intelligence artificielle (« Airbus de l'IA »). Il a poursuivi le format de discussion du Triangle de Weimar avec ses homologues français et polonais et abordé surtout des projets concrets de production de cellules de batteries en Europe.

Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « Ce n'est qu'ensemble que nous sommes forts. La France et l'Allemagne étaient et restent des partenaires étroits et de confiance. Nous connaissons notre responsabilité pour l'Europe. Nous ne devons pas laisser les nationalistes et populistes détruire ce projet formidable de paix et de prospérité. Il est temps d'assortir des projets de coopération concrets à la rhétorique dans les domaines de l'intelligence artificielles, des cellules de batteries et de la navigation spatiale. Début 2019, le nouveau Traité de l'Élysée entrera en vigueur et donnera un nouveau fondement solide à l'avenir de la coopération entre la France et l'Allemagne.

En 2017, les exportations allemandes vers la France s'élevaient à 105,2 milliards d'euros, ce qui faisait de la France le principal pays exportateur pour l'Allemagne ; dans la même année, la France était son quatrième partenaire commercial à l'échelle internationale.