Bundeswirtschaftsminister Peter Altmaier mit Hiroshige Seko, japanischer Minister für Wirtschaft, Handel und Industrie

© BMWi/Susanne Eriksson

Le ministre fédéral de l'Économie Peter Altmaier s'est rendu le 29 octobre au Japon et en Indonésie accompagné de députés du Bundestag et d'une délégation d'industriels de haut rang. Il ouvrira aussi en tant que co-président la conférence Asie-Pacifique de l'économie allemande à Jakarta.

Les entretiens au Japon, menés entre autres avec le ministre de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie Hiroshige Seko, le ministre des Affaires intérieures et de la Communication Masatoshi Ishida, seront axés sur les relations économiques bilatérales, des questions commerciales internationales, la poursuite de la numérisation de l’économie et les défis démographiques pour la société et l'industrie.

Une table ronde économique de haut niveau sera par ailleurs organisée, à laquelle participeront des entreprises des deux pays. Les entreprises discuteront avec le ministre fédéral Peter Altmaier de l'intensification de la coopération dans le secteur des technologies de pointe.

Afin de souligner cet engagement, Peter Altmaier et les ministres Hiroshige Seko et Masatoshi Ishida signeront une déclaration d'intention à Tokyo dans le but d'approfondir le partenariat et la coopération sur des questions économiques importantes.

Le ministre Peter Altmaier a déclaré à ce propos : « Les économies allemande et japonaise font face à des défis similaires. Les changements démographiques et la numérisation vont entraîner une mutation profonde de l'économie et du marché du travail. Dans le même temps, nous devons préparer nos économies aux défis technologiques de l'avenir et cela dans un contexte de plus en plus difficile. C'est pourquoi je vois de grandes opportunités dans de nombreux domaines en faveur d'une approche commune au Japon et en Allemagne. Je porte donc un grand intérêt à ce que la coopération et le partenariat entre l'Allemagne et le Japon soient approfondis et étendus aux domaines clés industriels de l'avenir. Dans le même temps, le Japon est un partenaire stratégique de l'Asie de l'Est partageant les mêmes valeurs et est comme nous un grand partisan du libre-échange et du système commercial multilatéral. Cela est particulièrement important compte tenu des tendances protectionnistes et des influences capitalistes d'État croissantes à l'échelle internationale. C'est pourquoi l'accord de libre-échange entre l'UE et le Japon est un signal international exceptionnel pour le commerce libre et équitable. Notre objectif prioritaire doit être son entrée en vigueur rapide. L'accord donnera un élan important au développement des relations économiques entre l'UE et le Japon et entre nos pays. »

Le ministre Hiroshige Seko se félicite de la visite du ministre fédéral Peter Altmaier ainsi que des coopérations bilatérales actuelles qui entraînent de nombreux résultats positifs dans beaucoup de domaines, y compris celui de la numérisation. Il espère que cette visite constitue une étape essentielle dans le renforcement de la coopération économique bilatérale.

À l'issue de sa visite à Tokyo, Peter Altmaier se rendra à Jakarta. Il y mènera des entretiens bilatéraux avec le gouvernement indonésien et présidera la 16e conférence Asie-Pacifique de l'économie allemande à laquelle assisteront environ 1000 participants venus d'Allemagne et de la région Asie-Pacifique.