Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, et  Liam Fox, ministre britannique du Commerce international

Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, et  Liam Fox, ministre britannique du Commerce international

© BMWi/Susanne Eriksson

Le 10 octobre 2018, Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a rencontré Liam Fox, ministre britannique du Commerce international, pour un entretien qui a notamment porté sur des sujets commerciaux, dont entre autres la modernisation de l'Organisation mondiale du Commerce et les relations commerciales entre l'UE et les États-Unis. Ces sujets figuraient également à l'ordre du jour du Conseil informel des ministres du Commerce qui s'est tenu les 4 et 5 octobre à Innsbruck.

Peter Altmaier a fait la déclaration suivante : « Un commerce libre, équitable et régi par des règles claires est la condition de base pour une économie mondiale florissante. Nous assistons actuellement aux impacts négatifs des incertitudes engendrées par des conflits commerciaux : la croissance économique mondiale en subit le contrecoup. Aujourd'hui, aucun pays ne peut survivre économiquement seul. Toutes nos économies nationales sont profondément enchevêtrées. Il est donc crucial de renforcer les relations commerciales mondiales conjointement avec nos partenaires britanniques. Ce n'est possible qu'en réunissant nos forces et en faisant appel à une Organisation mondiale du Commerce forte et moderne. »

L'Allemagne et le Royaume-Uni ont des relations commerciales très étroites. Pour l'Allemagne, le Royaume-Uni occupait en 2017 le 11e rang pour ce qui est des importations et le 5e rang concernant les exportations. En 2017, le volume des exportations allemandes vers le Royaume-Uni s'élevait à 84,44 milliards d'euros. Les importations en provenance du Royaume Uni se montaient, elles, à 37,18 milliards d'euros.