Drapeaux de l'OMC ; Quelle: Fotolia.com/Marcel Schauer

© Fotolia.com/Marcel Schauer

Oliver Wittke, secrétaire d'État parlementaire auprès du ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a représenté l'Allemagne lors de la rencontre des ministres du Commerce du G20 qui s'est tenue à Mar del Plata, en Argentine.

Il y a déclaré : « En des temps marqués par le slogan « America first » et un protectionnisme international croissant, il est important que les ministres du Commerce du G20 se rencontrent afin de discuter de l'avenir du système commercial multilatéral et de la manière de surmonter des conflits commerciaux internationaux. L'Europe s'engage en faveur d'une large modernisation de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC), afin de mieux s'attaquer aux causes profondes des problèmes actuels et en particulier aux mesures entraînant des distorsions commerciales prises par des pays non structurés par une économie de marché. L'objectif commun des membres de l'OMC doit être d'adapter les règles de l'OMC aux conditions du 21ème siècle afin de créer la base de conditions concurrentielles internationales comparables, des règles de jeu équitables et un système de règlement des différends qui fonctionne et contrôle le respect des règles en cas de conflits commerciaux. »

Le fait que les ministres du Commerce du G20 se soient engagés en faveur de cet objectif dans une déclaration finale commune et souhaitent travailler ensemble à renforcer l'OMC est donc un message fort vis-à-vis des membres de l'OMC. Le secrétaire d'État parlementaire Oliver Wittke a ajouté : « Nous devons profiter de cette dynamique positive. La prochaine étape est le sommet du G20 qui aura lieu fin novembre à Buenos Aires. L'Allemagne s'y engagera avec ses partenaires à ce que les chefs d’État et de gouvernement du G20 envoient eux aussi un message fort en faveur de la modernisation de l'OMC. »