La main d'un robot symbolisant le thème de l'intelligence artificielle

© iStock.com/JONGHO SHIN

Le Conseil des ministres fédéraux a adopté le 18 juillet les points clés pour une stratégie du gouvernement fédéral sur l'intelligence artificielle. À travers ces points clés, il souhaite élever le niveau de recherche, de développement et d'application allemand au premier rang mondial. L'utilisation de l'intelligence artificielle doit être développée de manière responsable et pour le bien de la société et de nouveaux potentiels de création de valeur doivent être exploités. Le projet du gouvernement fédéral a été proposé conjointement par le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, le ministère fédéral de l'Éducation et de la Recherche ainsi que le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales.

Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré : « L'intelligence artificielle n'est pas une quelconque innovation. Elle est une innovation habilitante qui change et améliore notre économie et notre vie. C'est pourquoi nous souhaitons que les applications de l'intelligence artificielle ne soient pas développées et utilisées n'importe où dans le monde, mais ici chez nous en Allemagne et en Europe. Les points clés pour une stratégie du gouvernement fédéral sur l'intelligence artificielle en constituent la base. Nous envoyons un message fort aux entreprises et aux créateurs d'entreprises, puisqu'il est surtout important de transformer nos excellents résultats de recherche en des produits et des services et de faire ainsi de l'Allemagne un site leader de l'IA à l'échelle internationale. Développer et maîtriser l'intelligence artificielle, que ce soit pour la conduite autonome, dans le domaine du diagnostic de cancer ou dans les processus de production de l'avenir, est une question essentielle en Allemagne et en Europe. Notre stratégie sur l'IA apportera des réponses concrètes à ces questions. »

Anja Karliczek, ministre fédérale de la Recherche, a déclaré : « L'intelligence artificielle est entrée dans notre quotidien et nous souhaitons que cette technologie soit utilisée pour aider des personnes. C'est pourquoi nous mettons cette utilisation bénéfique à la population au centre de notre stratégie sur l'IA. Bien organisée, l'IA est la clé de la croissance et de la prospérité. »

Le réseau de recherche allemand doit être élargi à travers des centres de compétence et mieux connecté avec l'Europe. Les scientifiques travaillant dans le domaine de l'IA doivent venir en Allemagne et les conditions de travail doivent être aussi attrayantes que possible pour attirer la relève. Des postes de professeurs supplémentaires doivent être créés avec les länder fédéraux dans le domaine de l'IA. De nouveaux modes de financement sont par ailleurs instaurés : une agence pour les innovations révolutionnaires doit être créée qui s'occupera aussi du thème de l'intelligence artificielle.

Hubertus Heil, ministre fédéral du Travail, a déclaré : « Nous souhaitons être des leaders internationaux en matière de technologies clés comme l'intelligence artificielle. Sur le plan de la politique du travail, cela signifie aussi que nous souhaitons investir autant dans les compétences humaines que dans la technologie. Une chose doit être claire : nous avons besoin d'une coopération et non pas d'une concurrence entre les personnes et les machines. C'est le seul moyen de pouvoir augmenter la productivité humaine en utilisant de nouvelles technologies. L'une des tâches de la société de travail sur le numérique (Denkfabrik Digitale Arbeitsgesellschaft) du ministère fédéral du Travail sera donc d'identifier au niveau international de bons exemples d'applications d'intelligence artificielle et d'outils intelligents axés sur l'homme dans le monde du travail. L'accent est mis sur les travailleurs salariés, le développement de leurs capacités et talents, leur autodétermination, leur sécurité et leur santé. C'est pourquoi le processus de consultation avec des associations et institutions travaillant dans toute l'Allemagne et les partenaires sociaux sera si important les semaines à venir.

Les points clés constituent la base de la stratégie sur l'intelligence artificielle qui sera élaborée au cours des prochains mois. De plus, le gouvernement fédéral organisera au cours des prochaines semaines un processus de consultation avec des organisations, associations et institutions travaillant à l'échelle fédérale ainsi que des ateliers d'experts et des forums techniques. La stratégie doit être présentée lors du sommet du numérique qui se tient les 3 et 4 décembre 2018.

Vous trouverez les points clés pour une stratégie du gouvernement fédéral sur l'intelligence artificielle en cliquant ici (en allemand).