Paragraphes illustrant le sujet du règlement général européen sur la protection des données

© Fotolia.com/fotogestoeber

Sous l'égide des nouveaux responsables du ministère fédéral de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire (BMI) et du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi), un nouvel entretien entre les associations représentatives de l'économie et les autorités de contrôle de la protection des données s'est tenu le 16 mai 2018 sur la mise en œuvre du règlement général sur la protection des données et de la loi fédérale sur la protection des données de 2018. L'objectif était d'apporter un soutien surtout aux petites et moyennes entreprises (PME) dans l'adaptation de leur traitement de données aux normes de protection des données en vigueur à partir du 25 mai 2018.

Dr. Helmut Teichmann, secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Intérieur, de la Construction et du Territoire, a déclaré à ce propos : « Dans quelques jours seulement, le 25 mai 2018, la nouvelle législation en matière de protection des données entrera en vigueur. Peu de temps avant la date butoir, nous souhaitons permettre à tous les acteurs concernés d'échanger et de s'informer sur les questions centrales de la mise en œuvre du règlement. Un grand nombre de questions doivent encore être examinées. C'est pourquoi nous souhaitons poursuivre le dialogue après le 25 mai. »

Claudia Dörr-Voß, secrétaire d'État au ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a fait la déclaration suivante : « À compter du 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données de l'UE créera au sein de l'UE des conditions presque égales et uniformes dans le domaine de la protection des données. Il s'agit d'une grande avancée. Désormais, il est décisif de réussir la mise en œuvre pratique du règlement général. Dans ce contexte, nous souhaitons soutenir notamment les petites et moyennes entreprises. »

La réunion du 16 mai 2018 qui s'est tenue au BMWi a porté en particulier sur des questions pratiques concernant les droits des personnes concernées et les obligations des responsables ayant fait, en partie, l'objet d'une révision.

Contexte :
Le 25 mai 2018, le règlement général sur la protection des données de l'UE entrera en vigueur après une période transitoire de deux ans. Il fournit un cadre juridique fondamental en matière de protection des données dans tous les États membres de l'Union européenne. Les entreprises sont appelées à adapter leurs procédures à la nouvelle législation d'ici le 25 mai 2018.