Mexikanische und Europäische Flagge

© iStock.com/alexis84

Le 21 avril 2018, l'Union européenne et le Mexique ont convenu d'un accord politique portant sur la révision de leur accord global.

Peter Altmaier, ministre fédéral de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « La modernisation de notre accord commercial avec le Mexique est un signal fort pour le commerce mondial libre et équitable. La stratégie poursuivie par l'UE est la bonne : nous misons sur l'ouverture et non pas sur le cloisonnement. Et le succès nous donne raison. Nous nous rapprochons davantage du Mexique qui est un partenaire important pour nous en Amérique latine. Cela crée plus d'emplois et plus de prospérité des deux côtés de l'Atlantique. »

L'accord global UE-Mexique est entré en vigueur en 2000. La modernisation doit aboutir à l'abolition de la quasi-totalité des droits de douane. Par ailleurs, l'accord comportera, entre autres, des normes élevées en matière de protection des travailleurs et de la santé ainsi que des mesures de lutte contre la corruption.
Dans certains chapitres, les détails techniques doivent encore être finalisés. La vérification juridique de l'accord est prévue d'ici la fin de l'année. Ensuite, l'UE soumettra l'accord à l'approbation du Parlement européen et du Conseil de l'Union européenne. Les États membres de l'UE vont également ratifier l'accord.

Pour l'Allemagne, le Mexique est le deuxième partenaire économique en Amérique latine après le Brésil. En 2016, le volume des échanges s'est élevé à 16,3 milliards d'euros. Depuis l'entrée en vigueur de l'accord global en 2000, les échanges entre l'UE et le Mexique ont augmenté d'environ 8 % chaque année.