Bangalore en Inde, symbole des relations internationales avec l'Inde

© iStock.com/shylendrahoode

Dirk Wiese, secrétaire d'État auprès de la ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, s'est rendu le 19 février pour un voyage de près d'une semaine à Bangalore, Bombay et New Delhi. L'objectif du voyage est de sonder avec des start-ups allemandes intéressées les possibilités d'une coopération approfondie avec leurs homologues indiens.

Dans la métropole indienne des technologies de l'information, des entretiens avec le gouvernement régional de l'État fédéral Karnataka et une rencontre avec l'association indienne de la branche des technologies de l'information NASSCOM sont au programme. À Bombay, le centre économique indien de la côte ouest du sous-continent, le secrétaire d'État Dirk Wiese va probablement ouvrir avec le Ministre en chef de l'État fédéral du Maharashtra le sommet des « Indus Entrepreneurs » consacré au thème « Entrepreneurship in the Global Economy », et visiter la Chambre de commerce à l'étranger germano-indienne. À New Delhi, des entretiens sont prévus avec des représentants du gouvernement central indien (ministère de l'Industrie, Think Tank « Niti AAyog », Invest in India).

Par ailleurs, le secrétaire d'État Dirk Wiese va diriger la première réunion du groupe de travail germano-indien sur la coopération en matière de numérisation (« dialogue germano-indien sur la numérisation ») avec son homologue indien du ministère de l'Électronique et des Technologies de l'information (MEITY). L'objectif de ce dialogue est d'intensifier les échanges sur des mesures réglementaires, notamment dans les domaines de la numérisation, de la gouvernance d'internet, de la santé en ligne et de l'administration électronique.

Durant les trois étapes du voyage, des visites et entretiens sont prévus avec des entreprises indiennes (et allemandes) surtout dans le secteur des start-ups. Le secrétaire d'État participera plus particulièrement à la manifestation de lancement du « German Indian Start-Up-Exchange-Programme » (GINSEP) de la fondation Bertelsmann.

Le secrétaire d'État Dirk Wiese a déclaré à ce propos : « L'Inde est un partenaire stratégique indispensable pour notre pays dans la région Asie-Pacifique. En particulier dans les domaines liés aux « start-ups », mais aussi dans le secteur de l'Internet des objets, de la coopération scientifique et technologique et de la formation notamment dans le secteur numérique, il existe un grand potentiel pour une coopération nettement plus approfondie. Ce dialogue numérique germano-indien tout comme la coopération approfondie entre les start-ups ont été décidés en mai 2017 lors des consultations intergouvernementales germano-indiennes. C'est tout d'abord la mission des entreprises de la faire vivre, du côté allemand tout comme du côté indien. En venant en Inde, je souhaite que de nouvelles perspectives soient offertes aux entreprises. »