Lagos

© iStock.com/AYOTOGRAPHY

Quatre mois après la présentation du concept « Pro ! Afrique » du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie (BMWi), de nombreuses mesures ont déjà été mises en œuvre.

Brigitte Zypries, ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, a déclaré à ce propos : « Je suis heureuse que « Pro ! Afrique » passe à la vitesse supérieure. Nous travaillons constamment au développement du réseau des chambres de commerce et d'industrie à l'étranger (AHK). Le personnel de l'AHK au Kenya sera renforcé afin de pouvoir aider les entreprises de former des jeunes sur place. Les nouveaux centres de compétence régionaux pour l'Afrique méridionale et occidentale offrent des services de conseil et soutiennent nos entreprises pour réaliser leurs investissements sur place. Par ailleurs, je voudrais faciliter la mise en réseau notamment des jeunes créateurs d'entreprises. C'est la raison pour laquelle j'ai invité des startups numériques en provenance de l'Afrique et de l'Allemagne ainsi que des entreprises déjà bien implantées à participer à la « Start-up Night Afrique » qui se tiendra le 26 octobre prochain. Nous soutenons des startups africains avec un fonds de financement. Le total des investissements prévus dans le cadre du concept « Pro ! Afrique » s'élève à 100 millions d'euros. »

Dans d'autres domaines aussi, les jalons ont été posés en direction de l'Afrique : on peut citer des voyages d'affaires dans le cadre du programme pour la prospection de nouveaux marchés, les dialogues sur l'énergie notamment avec le Kenya et le Ghana, une plus grande participation d'entreprises allemandes aux salons et plus d'activités dans le cadre du programme de formation pour managers. Par ailleurs, les initiatives d'exportation dans les domaines de l'énergie et de la santé seront élargies. Les conditions d'éligibilité pour les garanties de crédit à l'exportation Hermes pour les activités commerciales dans le secteur public seront rapidement allégées et la notoriété de l'instrument des garanties à l'investissement doit être accrue. De plus, un point de contact sera établi au BMWi qui servira de « guide » et fournira des conseils aux entreprises qui souhaitent s'engager en Afrique.

Vous trouverez des informations complémentaires sur le concept « Pro ! Afrique » en cliquant ici (en allemand).