Dr. Wolfgang Scheremet au forum européen des parties prenantes, intitulé « Digitising European Industry » (Numériser l'Industrie Européenne); Source: Reitz/BMWi

Dr. Wolfgang Scheremet au forum européen des parties prenantes, intitulé «Digitising European Industry» (Numériser l'Industrie Européenne)

© Reitz/BMWi

Le 31 janvier, le premier forum européen des parties prenantes, intitulé « Digitising European Industry » (Numériser l'Industrie Européenne), s'est tenu à Essen. Il a été organisé conjointement par le ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie et la Commission européenne.

Le secrétaire d’État M. Machnig a déclaré : « Si l'Europe souhaite une numérisation réussie de son économie et la mise en place de l'industrie 4.0, il est urgent qu'elle ait un marché unique numérique et des conditions cadres adéquates. Pour cela, l'industrie, les syndicats, les milieux scientifiques ainsi que les États-membres de l'UE et la Commission européenne doivent coopérer étroitement. En organisant le premier forum des parties prenantes, nous souhaitons utiliser notre rôle de précurseur concernant l'industrie 4.0, afin de souligner la nécessité d'une telle coopération internationale et nous nous attendons à recevoir des impulsions importantes pour la politique et l'économie. »

La conférence a été organisée suite à la communication de la Commission européenne « Digitising European Industry » d'avril 2016. Environ 500 personnes venant de toute l'Europe ont participé à la conférence. L'organisation de panels et d'ateliers de haut niveau ont permis de traiter les thèmes clés et les défis de la numérisation de l'industrie. Parmi ces thèmes figuraient la normalisation, la sécurité informatique, les centres de compétence, les hubs d'innovation numérique, les plateformes numériques et les conditions cadres juridiques. La plateforme industrie 4.0 était étroitement impliquée et a présenté les résultats de ses propres travaux effectués jusqu'à présent. La conférence a permis d'intensifier la mise en réseau et les échanges d'expérience des différentes initiatives nationales au sujet de l'industrie 4.0, de développer des recommandations d'action et de renforcer la coopération internationale en matière de numérisation. Ce sont des objectifs que l'Allemagne souhaite poursuivre durant sa présidence du G20.

Vous trouverez davantage d’informations sur la conférence ici.