Navigation

Hyperliens internes pour la navigation

Sujet - Développement économique et conjoncture

Développement économique et conjoncture

Introduction

L'économie allemande connaît une vaste embellie continue basée sur la croissance intérieure solide. Les capacités sont bien exploitées, l'emploi a atteint un niveau record et les prix à la consommation sont stables. Le gouvernement fédéral table sur une augmentation de 2,3 % du PIB (en chiffres corrigés des prix) pour l'année en cours. Pour 2019, une croissance de 2,1 % est attendue.

Le gouvernement fédéral réalise trois fois par an, sous la direction du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, une prévision de l'évolution économique générale de l'Allemagne. En janvier, il publie la projection annuelle qui fait partie intégrante du rapport économique annuel. Les projections du printemps et d'automne servent de base à l'estimation des recettes fiscales dans le groupe de travail « Prévisions fiscales ». L'État fédéral, les länder, les communes et les organismes de sécurité sociale s'orientent sur les chiffres clés des prévisions économiques générales pour établir leurs budgets. Les notifications à l'Union européenne dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance sont également établies sur la base des projections.

Le gouvernement fédéral prévoit l'évolution économique à court et moyen terme ainsi que le potentiel de production. Ces estimations forment la base du calcul du montant maximum du besoin de financement net selon les règles d'endettement des articles 109 et 115 de la Loi fondamentale. Pour consulter des projections anciennes, veuillez accéder aux archives.

Pour consulter les estimations actuelles de la prospection de printemps 2018, veuillez cliquer ici (PDF : 80 Ko, en allemand).

Indices des prévisions de printemps 2018

Emploi du produit intérieur brut (corrigé des prix) [1]201720182019
Evolution en glissement annuel en %
Produit intérieur brut2,22,32,1
Dépenses de consommation des ménages [2]1,91,71,8
Dépenses de consommation de l’Etat1,52,61,8
Formation brute de capital fixe3,33,73,6
- Dont biens d’équipement4,05,54,8
- Constructions2,72,62,7
Demande intérieure2,22,32,2
Exportations4,75,04,4
Importations5,15,85,1
Evolution des prix :
Dépenses de consommation des ménages [2]1,71,82,0
Produit intérieur brut1,51,92,0
Personnes actives (au niveau national)1,51,30,9
à titre d'information :
Indice des prix à la consommation1,81,82,0
Valeurs absolues en millions de personnes
Personnes actives (au niveau national)44,344,945,3
Chômeurs (Agence fédérale pour l'emploi)2,532,332,24

[1] Données provisoires de l'Office fédéral de la Statistique jusqu'en 2017 ; situation en février 2018;
[2] Y compris les organisations sans but lucratif

Chiffres-clés sur la situation de l'économie allemande

2,2
Symbolicon für Wachstumskurve

% hausse du produit intérieur brut (PIB)
en 2017 (en glissement annuel)

4,7
Symbolicon für Lastenwagen

% hausse des exportations
en 2017 (en glissement annuel)

2,0
Symbolicon für Geld

% hausse des dépenses de consommation des ménages
en 2017 (en glissement annuel)

1,5
Symbolicon für Arbeiter

% hausse de la population active
en 2017 (en glissement annuel)

Situation actuelle

La situation économique en Allemagne en mai 2018

L'essor de l'économie allemande s'est poursuivi au premier trimestre 2018. La conjoncture a certes quelque peu faibli, mais principalement à cause d'effets spéciaux. L'essor reste intact. Le secteur secondaire a marqué une trêve au premier trimestre. Les entrées de commandes industrielles ont même reculé. Le climat des affaires reste cependant supérieur à la moyenne. La demande de consommation des ménages demeure élevée. Face à un contexte favorable, les acteurs du commerce se montrent optimistes. Grâce à la demande toujours élevée de main-d'œuvre dans de nombreuses branches économiques, l'emploi est en progression constante. Les défis à relever par les employeurs en matière de recrutement sont toujours importants. Il reste impératif de s'attaquer aux problèmes de la réduction du chômage dans les régions défavorisées et du chômage de longue durée.

L'économie allemande a progressé également au premier trimestre 2018. Le produit intérieur brut a augmenté de 0,3 % par rapport au trimestre précédent en chiffres corrigés des prix. Comme attendu, le taux est inférieur à la croissance trimestrielle moyenne de 2017 s'élevant à 0,7 % ce qui représente un taux relativement élevé pour l'économie allemande. La demande de produits industriels tant en provenance de l'Allemagne que des pays à l'extérieur de la zone euro a été plus faible qu'au trimestre précédent ce qui a eu un effet modérateur sur les exportations. Certains effets spéciaux ayant freiné l'évolution ont également joué un rôle. Outre l'épidémie d'influenza, le nombre accru de grèves et la date des vacances de Pâques, la gestion budgétaire provisoire du gouvernement devrait avoir eu des effets considérables. De multiples raisons devraient expliquer la faiblesse de la demande extérieure. À l'heure actuelle, il est difficile d'évaluer dans quelle mesure les inquiétudes éventuellement suscitées par la politique commerciale et étrangère plus agressive du gouvernement américain ont contribué à cette diminution. Dans l'ensemble, l'essor de l'économie allemande reste intact. L'économie mondiale est en bonne posture, et sur la base de la demande de main-d'œuvre, on peut tabler sur une poursuite de l'économie allemande sur la voie de la croissance. Les indicateurs du climat des affaires sont moins positifs qu'au début de l'année mais se situent toujours à un niveau supérieur à la moyenne ce qui laisse présager que l'essor se poursuivra même si ce sera à un rythme ralenti.

Communiqués de presse actuels

Pour plus d'informations

  • 25.04.2018 - Communiqués de presse - Développement économique et conjoncture

    Communiqués de presse: Projections de printemps du gouvernement fédéral : Peter Altmaier : l'essor se poursuit !

    Ouvre vue détaillée
Graphique sur le thème du développement économique; Source: istockphoto.com/jxfzsy