Navigation

Hyperliens internes pour la navigation

Sujet - Développement économique et conjoncture

Développement économique et conjoncture

Introduction

L'économie allemande connaît une vaste embellie continue basée sur la croissance intérieure. Les capacités sont bien exploitées, l'emploi continue d'augmenter et les prix à la consommation sont stables. Dans ses projections d'automne, le gouvernement fédéral table pour l'année prochaine sur une hausse du produit intérieur brut de 2,0 % en données corrigées des prix. Pour 2018, une croissance de 1,9 % est attendue.

Le gouvernement fédéral réalise trois fois par an, sous la direction du ministère fédéral de l'Économie et de l'Énergie, une prévision de l'évolution économique générale de l'Allemagne. La projection annuelle de janvier fait partie du rapport économique annuel du gouvernement fédéral. Les projections du printemps et d'automne servent de base à l'estimation des recettes fiscales dans le groupe de travail « Prévisions fiscales ». L'État fédéral, les Länder, les communes et les organismes de sécurité sociale s'orientent sur les chiffres clés des prévisions économiques générales pour établir leurs budgets. Les notifications à l'Union européenne dans le cadre du pacte de stabilité et de croissance sont établies sur la base des projections.

Le gouvernement fédéral prévoit l'évolution économique à court et moyen terme ainsi que le potentiel de production. Ces estimations forment la base du calcul du montant maximum du besoin de financement net selon les règles d'endettement des articles 109 et 115 de la Loi fondamentale.

Chiffres clés des prévisions d’automne 2017

Emploi du produit intérieur brut (corrigé des prix) [1]201620172018
Variation en glissement annuel en %
Produit intérieur brut1,92,01,9
Dépenses de consommation des ménages [2]2,11,81,6
Dépenses de consommation de l’État3,7 1,61,7
Formation brute de capital fixe3,13,5 3,6
dont : Biens d’équipement2,22,03,7
Bauten 2,74,3 3,4
Demande intérieure 2,42,2 2,1
Exporte 2,63,5 4,0
Importe 3,9 4,4 4,7
Évolution des prix:
Dépenses de consommation des ménages [2]0,61,71,5
Produit intérieur brut1,31,51,7
Personnes actives (au niveau national)1,31,51,1
pour information: Indice des prix à la consommation0,51,81,6
Valeurs absolues en millions de personnes
Personnes actives (au niveau national)43,644,344,8
Chômeurs (Agence fédérale pour l'emploi)2,692,542,47

[1] Données provisoires de l'Office fédéral de la Statistique jusqu'en 2016 ; situation en août 2017;
[2] Y compris organisations à but non lucratif.

Chiffres-clés sur la situation de l'économie allemande

2,0
Symbolicon für Wachstumskurve

Hausse du produit intérieur brut (PIB) en %
2017 en variation annuelle

3,5
Symbolicon für Lastenwagen

Hausse des exportations en %
2017 en variation annuelle

1,8
Symbolicon für Fabrik

Progression de la formation brute de capital fixe en %
2016 en variation annuelle

1,5
Symbolicon für Arbeiter

Variation de la population active en %
2017 en variation annuelle

Situation actuelle

La situation économique en Allemagne en décembre 2017

La conjoncture allemande connaît une embellie solide. Au troisième trimestre, les performances économiques (PIB) avaient augmenté fortement de 0,8 % en données corrigées de l'influence des prix, des variations saisonnières et des effets calendaires. Au premier semestre déjà, les statistiques sur la conjoncture ont été révisées à la hausse. Compte tenu de l'évolution au cours de l'année, il s'agit là d'un très bon résultat annuel. Au troisième trimestre, c'est particulièrement la bonne contribution des échanges internationaux s'élevant à 0,4 point de pourcentage qui a donné des impulsions, étant donné que les exportations ont augmenté plus fortement que les importations. Compte tenu de la saturation des capacités de production et des conditions de financement avantageuses, les investissements privés en biens d'équipement ont augmenté de 2,8 % au troisième trimestre. L’approvisionnement des stocks a également été augmenté. La consommation privée, principal moteur de croissance des dernières années, a stagné provisoirement (- 0,1 %). La hausse du nombre d'emplois est presque restée identique et les salaires ont continué d'augmenter au cours du trimestre passé. Dans l'ensemble, la bonne évolution conjoncturelle de la fin de l'année devrait se poursuivre. L'augmentation de la production industrielle pourrait cependant être plus faible au quatrième trimestre. La tendance conjoncturelle de fond demeure toutefois orientée à la hausse. Les bons indicateurs de climat le montrent aussi.

En perspective annuelle, l'économie mondiale se porte de mieux en mieux. La production industrielle mondiale a continué d'augmenter en septembre et a ainsi poursuivi son évolution positive. Elle a augmenté dernièrement de 3,9 % par rapport à l'année précédente. Les indicateurs du climat des affaires mondiaux font état d'un optimisme croissant. Dans les pays industrialisés, l'essor conjoncturel s'est poursuivi au troisième trimestre. Dans la zone euro, le PIB a augmenté de 0,6 % au troisième trimestre, de 0,8 % aux États-Unis et de 0,6 % au Japon. Parmi les pays émergents, la Chine a enregistré de nouveau un développement économique plus régulier. La Russie et le Brésil sont quant à eux sortis de la récession. Dans l'ensemble, la croissance de l'économie mondiale sera donc plus élevée en 2017 que l'année précédente. Dans son rapport de novembre, l'OECD--organisation de coopération et de développement économiques table sur une croissance mondiale de 3,6 %.

Selon les résultats des statistiques de la balance des paiements de la Deutsche Bundesbank, les exportations de biens et de services ont augmenté en prix courants en octobre 2017 de 0,2 % par rapport au mois précédent. Comparée de manière plus représentative sur trois mois, la tendance de l'essor économique mondial reste à la hausse (+ 0,9 %). Les importations ont augmenté de 1,9 % en octobre. Comparées sur trois mois, elles ont moins augmenté que les exportations (+ 0,7 %). L'excédent de la balance des opérations courantes cumulé continue cette année d'être plus faible que celui à la même période de l'année précédente. Les indicateurs nationaux positifs concernant les échanges extérieurs ainsi que le redressement de l'économie mondiale laissent entrevoir une progression des exportations allemandes malgré deux mois moroses.

Presque toutes les branches économiques enregistrent une conjoncture industrielle dynamique. Les entrées de commandes qui ont déjà augmenté fortement de 3,7 % au troisième trimestre, ont encore progressé en octobre (+0,5 %). Les carnets de commandes sont donc tout aussi importants. Dans l’ensemble, l'excellent climat des affaires laisse présager une poursuite de l'évolution positive. En septembre et en octobre, la production industrielle était à la baisse, en particulier en raison des vacances d'été et des ponts. Ce qui laisse présager un trimestre de fin d'année avec une croissance moins forte. Depuis le troisième trimestre, la production dans le secteur de la construction reste au même niveau malgré des conditions favorables et une demande élevée. Elle s'élevait toutefois à un niveau supérieur de 4 % par rapport à l'année précédente en données corrigées des variations des jours ouvrables. L'évolution plus faible s'explique avant tout par le fait que le secteur du bâtiment est proche de ses limites de capacités et que la main d'œuvre se fait rare.

La consommation privée, portée par une bonne évolution des salaires et de l'emploi, était un support fiable de l'évolution conjoncturelle intérieure pendant la longue phase d'essor. Au troisième trimestre, elle a légèrement diminué pour la première fois de 0,1 % depuis le premier trimestre en données corrigées des variations saisonnières. Ceci se reflétait aussi dans la quasi-stagnation du chiffre d'affaires dans le commerce de détail (+0,2 %) dont le début du trimestre de fin d'année a été également difficile (-1,2 %). Les chiffres d'affaires du commerce de véhicules disponibles jusqu'en septembre sont restés à la hausse au troisième trimestre. En novembre, le taux d’inflation a été de 1,8 %. Étant donné que les salaires et l'emploi continuent d'augmenter, que la propension à la consommation est positive et que l'indicateur ifo du climat des affaires pour le commerce de détail reste à un niveau élevé, les dépenses de consommation privées devraient continuer de progresser.

La situation et les perspectives sur le marché du travail demeurent positives. En octobre, le nombre de personnes actives a augmenté de 41 000 personnes en données corrigées des variations saisonnières et progressé ainsi depuis le deuxième trimestre de manière plus modérée qu'au dernier semestre d'hiver. Ainsi, environ 650 000 personnes de plus étaient actives qu'au même moment de l'année précédente. En septembre, le nombre d'emploi soumis aux cotisations de sécurité sociale a augmenté de 35 000 personnes en données corrigées des variations saisonnières. Les indicateurs précurseurs de l'Agence fédérale pour l'emploi, de l'ifo et de l'Institut de recherche sur l'emploi et les professions signalent une demande soutenue de main-d'œuvre dans de nombreuses branches de l'économie. Le chômage et le sous-emploi ont diminué respectivement de 18 000 et 21 000 personnes en novembre en données corrigées des variations saisonnières. En chiffres non corrigés, le chômage a chuté de 2,37 millions de personnes, soit le niveau le plus bas depuis la réunification. Le chômage devrait continuer à diminuer. Cette baisse pourrait cependant être plus lente car les personnes issues de l'immigration ne trouvent pas tout de suite un emploi après la fin des cours d'intégration et de langue. Par ailleurs, certains défis persistent tels que le niveau élevé des emplois atypiques et mal payés, la lutte contre le chômage de longue durée et le chômage plus élevé dans les régions moins développées.

Pour plus d'informations

  • 31.01.2018 - Communiqués de presse - Développement économique et conjoncture

    Communiqués de presse: « Entamer l'avenir sur la base d'une économie renforcée » Le gouvernement fédéral a adopté le rapport économique annuel 2018

    Ouvre vue détaillée
  • 09.01.2018 - Communiqués de presse - Développement économique et conjoncture

    Communiqués de presse: Évolution de la production dans le secteur secondaire en novembre 2017

    Ouvre vue détaillée
  • 08.01.2018 - Communiqués de presse - Développement économique et conjoncture

    Communiqués de presse: Évolution des entrées de commandes dans les industries manufacturières en novembre 2017

    Ouvre vue détaillée
  • 12.01.2018 - Communiqués de presse - Développement économique et conjoncture

    Communiqués de presse: La situation économique en Allemagne en janvier 2018

    Ouvre vue détaillée
Graphique sur le thème du développement économique; Source: istockphoto.com/jxfzsy