L'industrie maritime développe et produit des navires et des installations complexes destinés à des fins maritimes multiples. Elle est composée de chantiers navals comme intégrateurs de systèmes ainsi que de nombreuses entreprises artisanales et de services fournissant les composants, matériaux et systèmes nécessaires. Les chantiers navals et leurs équipementiers fournissant des machines et des installations comptent, à eux seuls, environ 500 entreprises employant environ 82 000 salariés. Le secteur maritime allemand est largement dominé par des PME et exporte ses produits de haute technologie partout dans le monde. En tant que leader technologique dans de nombreux domaines, il contribue largement, tant directement qu'indirectement, à la création de valeur en Allemagne.

Chantiers navals/construction navale

En 2017, la situation des chantiers navals allemands a continué à se stabiliser. Beaucoup d'entreprises dans la construction navale ont réussi à procéder à des changements structurels nécessaires pour s'adapter à des conditions de marché qui ont évolué, et ce dans un contexte difficile. Après avoir atteint un niveau record s'élevant à 18,5 milliards d'euros en 2016, le niveau des commandes dans la construction navale civile a légèrement baissé en 2017 pour atteindre 17,94 milliards d'euros.

Industrie de la construction maritime navale et de la sous-traitance offshore

Lors de la construction d'un nouveau navire dans un chantier naval, les sous-traitants apportent entre 70 à 80 pour cent de la création de valeur. En 2017, les quelque 400 constructeurs allemands de machines et d'installations, essentiellement portés par des PME et employant environ 63 500 salariés, ont réalisé un chiffre d'affaires annuel de 10,6 milliards d'euros. Dans un grand nombre de cas, l'industrie allemande de la sous-traitance est spécialisée dans des technologies de pointe et se trouve à la tête du peloton de ses concurrents internationaux. L'objectif est de maintenir et d'augmenter encore davantage cette avancée technologique à l'avenir à travers des dépenses dans la recherche, le développement et l'innovation. Un potentiel de marché particulier existe dans les produits et technologies respectueux de l'environnement.

Flotte commerciale

L'Allemagne possède environ 2 250 navires marchands et une part de marché d'environ 5 pour cent et est ainsi la quatrième flotte commerciale du monde (situation : 2018). Avec une part de marché d'environ 20 pour cent, elle est même leader mondial dans le domaine des capacités de transport maritime de conteneurs.

Ports maritimes

Les ports maritimes allemands sont indispensables non seulement pour l’économie allemande dans son ensemble, qui est fortement orientée vers le commerce extérieur, mais aussi pour la création d’emplois et la création de valeur dans l’industrie maritime du pays. Selon des estimations, environ 300 000 emplois dépendent directement ou indirectement des ports maritimes. En 2017, le transbordement de marchandises transportées par voie maritime était stable et se chiffrait à environ 300 millions de tonnes.