La Plateforme de dialogue pour le commerce de détail est articulée autour de cinq cycles de deux à quatre ateliers consacrés à différents thèmes et auxquels sont invités des représentants de groupes de parties prenantes, comme les entreprises, le syndicat, les fédérations, les chambres, les municipalités et les communes, la Fédération et les Länder, ainsi que des chercheurs. L'Institut de recherche sur le commerce (Institut für Handelsforschung, IFH) de Cologne a été chargé par le BMWi de coordonner la plateforme de dialogue en matière de processus et de contenus et d'accompagner le projet de manière analytique.

En faisant participer des groupes d'acteurs variés, il a été assuré que les solutions proposées pour faire face à ce sujet complexe sont acceptées par le plus grand nombre possible d'acteurs. Les résultats des différents ateliers ont été présentés le 6 juin 2017 dans le cadre de la manifestation « Nouvelles perspectives pour le commerce de détail ».

Les résultats du projet

Les recommandations d'action élaborées dans le contexte de la plateforme de dialogue pour le commerce de détail comportent entre autres des projets pilotes visant à établir des coopérations entre entreprises commerciales. Celles-ci permettraient de partager des ressources humaines et des surfaces et de réduire par conséquent les coûts. Par ailleurs, la viabilité économique du commerce de proximité doit être assurée par des coopérations entre plusieurs communes en créant, par exemple, des grands magasins de taille réduite et en y offrant en même temps des prestations de fournisseurs de services.

Les résultats principaux de la plateforme de dialogue ont été répertoriés dans la brochure « Neue Perspektiven für den Einzelhandel » (« Nouvelles perspectives pour le commerce de détail ») que vous pouvez consulter ici (en allemand).

Pour accéder aux rapports sur les cinq séries d'ateliers et aux résumés des ateliers individuels, veuillez cliquer sur les liens suivants :

Création d'un centre de compétences pour poursuivre le dialogue

Lors de la présentation des résultats le 6 juin 2017, Brigitte Zypries, ministre fédérale de l'Économie et de l'Énergie, a souligné que le dialogue doit être poursuivi également indépendamment de la plateforme de dialogue. « Réunissant environ trois millions d'employés et réalisant un chiffre d'affaires de plus de 480 milliards d'euros en 2016, le commerce de détail compte parmi les branches principales de notre économie. Nous souhaitons offrir un soutien pratique et sommes en train d'élaborer un concept pour un centre de compétences sur la base des recommandations d'action. »