Nous, Européen·ne·s, partageons un espace économique – et une communauté de valeurs. Avec les évolutions mondiales de la numérisation, il devient de plus en plus important de non seulement suivre les avancées technologiques, mais aussi de faire valoir nos convictions. C'est ici que GAIA-X intervient : l’infrastructure numérique doit permettre la souveraineté des données en matière de stockage et d’échange. Dès le début, le développement technique a été guidé par les paradigmes de la transparence, de la sécurité et de l'ouverture. C’est ainsi qu’est née une infrastructure numérique pourvu d’un ADN explicitement européen.

Le développement de cette infrastructure numérique est en plein essor. Son architecture technique de base est en place et les cas d'utilisation de diverses industries sont pris en compte lors de sa mise en œuvre. Actuellement, nous travaillons à l’élaboration des détails techniques de chaque service fédéré.

À quoi ressemblera le monde lorsque GAIA-X sera disponible ?

De nouveaux modèles commerciaux et des services intelligents avancés (Advanced Smart Services) pourront voir le jour dans un cadre novateur et sécurisé. Les services intelligents (Smart Services) sont des offres de services numériques basées sur des données et configurables individuellement. Ils existent déjà. Les services intelligents avancés nous amènent à aller encore plus loin. GAIA-X permet en effet d'échanger des données et de coopérer de manière transversale entre différents secteurs économiques. Les entreprises ne peuvent à aucun moment perdre le contrôle sur leurs données. Par ailleurs, les données détenues par différents fournisseurs de cloud peuvent être évaluées conjointement.

Pourquoi il est intéressant d’y participer

En tant qu'infrastructure numérique, GAIA-X permet et accélère les processus de transformation. Elle crée de nouveaux espaces d'expérimentation et de coopération tout en instaurant un sentiment de confiance et d’équité. La souveraineté des données et donc la souveraineté numérique peuvent modifier les processus commerciaux et générer des innovations ainsi que de nouveaux services.

Afin que GAIA-X rende cette vision possible, il lui faut plus qu’une simple structure technique. Nous avons besoin que de nombreux acteurs se montrent disposés à participer au développement et à la création de GAIA-X. Ce n'est qu'en activant largement les côtés utilisateur et fournisseur que l'on pourra en exploiter tout son potentiel. Je suis sûre que cela en vaut la peine.

Auteure : Dr. Sabine Wilfling (Scheer GmbH)
#souveraineténumérique #souverainetédesdonnées #coopération