Logo de l'Organisation mondiale du tourisme - OMT

© World Tourism Organization (UNWTO)

L'Organisation mondiale du tourisme - OMT est une institution spécialisée des Nations Unies. Son siège se situe à Madrid. L'OMT compte 155 États membres, sept membres associés, deux observateurs permanents et plus de 400 membres affiliés. Le Secrétariat de l'OMT est dirigé par le Secrétaire général et est responsable de l'application du programme de travail de l'organisation. L'Allemagne est depuis 1976 membre à part entière de l'OMT. L'objectif fondamental de l'OMT est de « promouvoir et de développer le tourisme en vue de contribuer à l'expansion économique, à la compréhension internationale, à la paix, à la prospérité ainsi qu'au respect universel et à l'observation des droits et des libertés humaines fondamentales sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion ». L'OMT défend tout particulièrement les intérêts des pays en développement.

Le programme de travail de l'OMT prévoit deux objectifs stratégiques interconnectés :

A. améliorer la compétitivité de l'offre touristique des États membres (promouvoir la qualité, l'innovation et l'utilisation de technologies, faciliter les voyages, apporter un soutien en matière de marketing, mettre à disposition des informations et des statistiques sur les tendances touristiques nationales et internationales, réaliser des analyses prospectives des marchés et analyser le potentiel économique du tourisme)

B. assurer la durabilité et l'éthique du tourisme (augmenter les contributions apportées par le tourisme à tous les aspects de la durabilité et de l'éthique, notamment la réduction de la pauvreté et la protection de l'environnement, le changement climatique, la protection du patrimoine culturel et de la diversité biologique et l'intégration totale du tourisme dans le développement économique de régions touristiques).

L'OMT milite pour le respect du Code mondial d'éthique du tourisme afin de promouvoir le rôle socio-économique que joue le tourisme et de réduire ses effets négatifs potentiels.